Le Crédit Agricole Val de France, présente dans la région entre Tours et Orléans, a collé sur des distributeurs une drôle d'affiche qui a fait réagir la Banque de France.

En raison « d'une pénurie de monnaie à la Banque de France, nous ne serons pas en capacité d'honorer toutes vos demandes et vous invitons à limiter vos retraits dans la mesure du possible ». L'affiche collée sur les distributeurs du Crédit Agricole Val de France fait jaser. Contacté par les Echos, le Crédit Agricole Val de France confirme l'authenticité de cette affiche : « C'est un problème très temporaire et très local, qui a eu lieu en juin et qui ne concerne que les pièces, explique un porte-parole de la caisse régionale du Crédit Agricole. Cela n'a touché que les commerçants et le problème a été résolu depuis ». De son côté, la Banque de France atteste qu'il « n'y a aucune pénurie de monnaies. C'est une initiative intempestive du Crédit Agricole Val de France qui a apposé une affichette infondée sur certains DAB qui est à l'origine de cette rumeur ».

Prêt immobilier : Crédit Agricole, la banque la plus « généreuse » devant Caisse d'Epargne, Banque Populaire et Crédit Mutuel

Des commandes de pièces à l'origine du scandale ?

L'apposition de l'affiche par la banque viserait « à masquer des ratés dans ses commandes de pièces », selon la Banque de France. D'après les syndicats de l'institution, il y aurait bien eu un problème autour de la succursale de Tours, qui alimente les commerces et les banques des départements adjacents. Elle fait partie des caisses locales que la Banque de France veut fermer.

Jusqu'à 150 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

« S'il y a déjà des problèmes d'approvisionnement de pièces aujourd'hui, qu'est-ce que ce sera quand la caisse sera fermée. La caisse d'Orléans a des capacités limitées de stockage de pièces, pas sûr que ce sera suffisant pour absorber tous les besoins », a confié Benoît Chauvet, secrétaire général du Syndicat national autonome (SNA) aux Echos.