Si, lors de vos repas entre amis ou en famille, vous discutez systématiquement travail, immobilier, actualité économique ou encore des meilleurs placements du moment, avec une tendance à casser du sucre sur le dos de votre banquier, ces 5 podcasts ont de grande chance de ravir vos oreilles et d’animer vos prochains débats.

La série documentaire « Faites sauter les banques »

Scandales financiers et fiscaux, banquiers voyous, lobbys bancaires, frais bancaires très élevés pour les ménages précaires, fermeture des agences… : si ces sujets vous intéressent ou vous scandalisent, la série documentaire « Faites sauter les banques » de l’émission LSD sur France Culture va vous captiver. Ce documentaire audio de Rémi Dybowski-Douat, réalisé par Assia Khalid, est composé de 4 épisodes, indépendants les uns des autres, d’une heure chacun.

Et pour ceux qui préfèrent les images : Netflix, OCS, Amazon… 4 séries sur l'argent à rattraper cet été

Chaque épisode analyse une critique qui colle à la peau des banques, à l’aide d’interviews d’économistes, de porte-parole d’associations, de politiques et de salariés du secteur. Ainsi, notamment, le premier volet baptisé « Banque toxique : quand la banque nuit gravement à la société » revient sur la crise des subprimes de 2007-2008, sur comment les banques l’ont traversée, quelle est leur responsabilité et quelles ont été les conséquences pour la collectivité. Si, votre truc, c’est plutôt de fustiger votre conseiller bancaire, alors le 3ème épisode « Banques à guichet fermé » devrait vous rendre plus indulgent avec votre conseiller. Dans celui-ci, des salariés décrivent l’évolution, ces dernières années, du métier de conseiller bancaire.

Preuve que cette série de LSD est appréciée des auditeurs : sortie pour la première fois en octobre 2017, elle a été rediffusée en janvier 2020. Si vous l’avez loupée ou voulez la réécouter, elle est disponible, à la demande et gratuitement, sur l’application de Radio France et sur le site internet de France Culture.

La Martingale pour être maître de vos finances

Vous permettre de vous familiariser avec les produits d’épargne et de vous sentir plus à l’aise pour gérer votre budget et vos finances personnelles, c’est ce que MoneyVox essaie de faire au fil de ses publications. Lancé en mars 2019, le podcast « La Martingale » s’est donné le même objectif.

Pour ce faire, tous les 15 jours à peu près, Matthieu Stefani, fondateur du cabinet de conseil CasaVostra et animateur de cette émission, reçoit un ou plusieurs invités pour discuter placements financiers. Il peut s’agir de fondateurs de start-ups d’épargne ou de sociétés de gestion d’actifs, de YouTubeurs boursicoteurs, ou de financiers qui gèrent des introductions en bourse. Dans chaque épisode d’une heure environ, les participants vous livrent, dans le contexte actuel, leur analyse, leur conseil et leur mise en garde sur un investissement. Immobilier locatif, SCPI, bourse, crowdfunding et même bitcoin ont récemment fait l’objet d’épisodes dédiés.

Pour une première écoute, si vous commencez tout juste à vous intéresser à l’épargne, nous vous suggérons d’écouter l’épisode « Faut-il être riche pour avoir un banquier privé ? ». Albert d’Anthoüard, directeur de la clientèle privée de Nalo, y présente le métier de banquier privé qui doit, idéalement, être indépendant et aider ses clients dans la gestion de leur patrimoine.

La diversité des intervenants, et l’effort de pédagogie que beaucoup d’entre eux font, est un des points forts de ce programme. Pour s’abonner à cette chaîne de podcasts, vous pouvez le faire via Spotify, Google Podcasts et Apple Podcasts.

Entendez-vous l’éco car les jeux-vidéos et le coronavirus, c’est aussi de l’économie !

Depuis 2017, « Entendez-vous l’éco » consacre chaque jour une heure à vulgariser les sciences économiques sur France Culture. Produite par Tiphaine de Rocquigny, l’émission est à l’image de la chaîne qui l’accueille : érudite mais jamais absconse. « Entendez-vous l’éco » brille par la variété des sujets qu’elle traite. On y retrouve à la fois de l’histoire des idées, des développements sur les grandes notions, de la pensée économique ou des débats autour de sujets d’actualité.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Au cours de sa dernière saison, l’émission s’est ainsi intéressée, notamment, au concept de rareté, a proposé une histoire de la banque à travers les siècles, a cherché l’origine des proverbes économiques (« Trop d’impôt tue l’impôt » par exemple), ou a tenté de répondre aux préoccupations liées au confinement.

L’ensemble des épisodes de l’émission, depuis 2017, sont disponibles à l’écoute sur le site internet de France Culture. Si vous préférez les déguster en podcast, toutes les émissions diffusées depuis un an sont disponibles dans ce format.

« Le patrimoine, enjeu capital » des couilles sur la table

Vous avez peut-être lu ou entendu parler des analyses de l’économiste Thomas Piketty sur le creusement des inégalités depuis les années 1980. L’épisode « Le patrimoine, enjeu capital », du podcast « Les couilles sur la table » de Victoire Tuaillon, produit par Binge Audio, analyse ces inégalités de patrimoine, mais sous le prisme du genre. Il part du constat chiffré suivant : l’écart patrimonial entre homme et femme est passé de 9% en 1998 à 16% en 2015.

Lire aussi : L'impôt sur le revenu est-il sexiste ?

Plus précisément, pour cet épisode, la journaliste a reçu Céline Blessière et Sibylle Gollac, deux sociologues, qui ont publié en février dernier Le genre du capital. Elles y parlent du travail domestique, du divorce, de l’impôt sur le revenu, des héritages, des transmissions des richesses familiales, et de comment ces facteurs nourrissent les inégalités de patrimoine entre homme et femme.

Vous pouvez suivre ce podcast et écouter cet épisode sur YouTube, ou vous abonner via Apple Podcasts ou encore par flux RSS.

Travail (en cours) pour apprendre par exemple à télétravailler

En reprenant le titre de la chanson d’Henri Salvador, « Le travail c’est la santé » diront certains. Mais c’est aussi (et surtout) une source de revenu, une place dans la société, voire une passion ou une façon de se sentir utile. Bref, bon gré, mal gré, le travail a une grande place dans la vie. C’est pourquoi Louie Media a lancé en mars dernier le podcast « Travail (en cours) » présenté par Marie Semelin. Il parle des évolutions récentes de l’organisation du travail, avec des témoignages pratiques d’entrepreneurs, mais aussi la participation de chercheurs, de philosophes et de sociologues du travail.

Exemple : le télétravail. Durant le confinement, ce mode de travail à distance a concerné 8 millions de salariés du secteur privé, soit plus de 4 emplois sur 10, d’après Muriel Pénicaud alors ministre du Travail. Comment s’y adapter ? Comment déconnecter ? Est-il bénéfique pour le salarié et l’entreprise ? Plusieurs épisodes de « Travail (en cours) » sont dédiés au télétravail.

Pour les découvrir, rendez-vous sur Apple Podcasts, Spotify, Google Podcasts, Youtube ou en vous abonnant grâce au flux RSS.