Plan du site Rechercher

Banque : 53% des Français ignorent ce que devient leur épargne une fois placée

Epargne dans les banques
© peshkov - stock.adobe.com

Entre les Français et leur banque, le désamour est parfois palpable. Un « froid » que vient confirmer un sondage : 86% des personnes interrogées reprochent aux banques leur manque de transparence sur l’utilisation de leur argent.

Livret A, LDDS, assurance-vie… Les Français sont plus de 4 sur 5 à posséder un ou plusieurs produits d’épargne. Mais une fois l’argent déposé, rares sont ceux qui savent ce que leur banque fait de cet argent. Une enquête Opinion Way (1) commandée par la néobanque Helios (qui propose un compte bancaire « durable ») dévoile ainsi que 59% des personnes interrogées n’ont aucune idée de ce que l’établissement fait avec les sommes déposées sur leur compte courant et 53% ignorent tout de la réutilisation de leur épargne.

Les Français se montrent particulièrement sévères avec leur banque : ils sont 86% à leur reprocher un manque de transparence et 73% à juger que les produits d’épargne proposés sont incompréhensibles. Un manque de pédagogie financière qui alimente certains fantasmes : une majorité des sondés imagine que leurs dépôts servent à financer directement les frais de fonctionnement des banques ou à spéculer à tout va sur les marchés financiers.

A lire : Où va l’argent du livret A ?

Cette enquête montre également que les consommateurs souhaitent majoritairement l’instauration d’un « monde d’après », où leur épargne servirait avant tout à financer l’économie locale, solidaire ou « verte ». Un fléchage éthique des placements qui a le vent en poupe : l'épargne solidaire a par exemple connu une augmentation de 29% de la collecte en 2019. Selon le sondage Opinionway pour Helios, 73% des Français seraient ainsi prêts à changer de banque pour avoir leur mot à dire sur l’utilisation de leur argent.

Mais ces intentions seront-elles suivies d’effet ? Depuis 2017 a été mis en place un « mandat de mobilité bancaire », destiné à faciliter les démarches pour changer de banque. Un dispositif qui comporte des « défaillances » selon l’UFC Que Choisir, qui notait début 2020 que « seulement 2,5% des consommateurs auront effectivement changé d'établissement bancaire en 2019 alors que près d'un sur cinq (17%) en exprime le souhait ».

Voir aussi : 3 idées concrètes pour sauver la planète avec votre épargne

(1) Etude Opinionway « Les Français et l’usage de leur épargne par les banques », réalisée pour Helios, auprès d’un échantillon de 1039 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

Partager cet article :

© MoneyVox / MR / Juin 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !