A l’occasion d’un « point d’étape » sur la mise en place du prélèvement à la source ce mardi, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a livré quelques précisions concernant les crédits et réductions d’impôt.

Le 15 janvier 2019, environ 9 millions de contribuables verront apparaître le libellé « crédit impôt à la source » sur leur relevé de compte bancaire, selon les statistiques fournies dans les annexes du budget 2019. Ce virement provenant des finances publiques (1) correspondra à l’avance partielle du fisc sur vos futurs crédits et réductions d’impôt 2019.

Pour rappel, à partir de janvier prochain, l’impôt sur le revenu sera directement prélevé sur les salaires ou autres revenus récurrents. En revanche, le décalage d’un an va perdurer comme c’est le cas aujourd’hui pour les crédits et réductions d’impôt. Pour éviter que les contribuables bénéficiant régulièrement de crédits d’impôt ne soient pénalisés, le gouvernement a décidé de verser chaque année à la mi-janvier une avance équivalente à 60% des crédits et réductions d’impôt habituels.

Lire à ce propos : Qui va toucher une avance sur les crédits et réductions d’impôt ?

Bercy réfléchit à un crédit d’impôt « contemporain »

Ce mardi, Gérald Darmanin a donc confirmé que ce versement sera effectué par virement bancaire, et précisé le libellé de ce versement, pour éviter tout quiproquo : « crédit impôt à la source ». Le ministre a prévenu qu’un courrier sera envoyé fin décembre à tous les foyers fiscaux concernant l'entrée en vigueur du prélèvement à la source, et il sera distinct selon que les contribuables soient bénéficiaires ou non de cette avance.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Sollicité au sujet du décalage qui perdure pour ces crédits et réductions, Gérald Darmanin a affirmé avoir « demandé à l’inspection [générale] des finances (IGF) de travailler » sur la possibilité de « contemporanéiser (sic) les crédits d’impôts ». « Cela pose plusieurs problèmes techniques », a-t-il déclaré, tout en s’estimant optimiste sur une annonce à moyen terme sur ce sujet : « C’est sans doute quelque chose que le prochain ministre du Budget fera devant vous. »

Mise à jour (7 janvier 2019) - Dans la lettre envoyée début 2019 par Gérald Darmanin, le ministre précise que l'intitulé de ce versement sur les relevés bancaires sera une contraction de mots : « CREDIMPOT ALASOURCE ».

(1) Virement provenant par exemple de la direction générale des finances publiques (Dgfip), de la direction régionale (Drfip) ou de la direction départementale (Ddfip).