Les caisses régionales du Crédit Agricole vont investir plus d’un millard d’euros au cours des 3 prochaines années pour améliorer leur informatique, et les services numériques fournis à leur clientèle.

Positionner « sa structure informatique aux meilleurs standards d’agilité » et gagner ainsi « en vitesse, en performance et en satisfaction des utilisateurs » : c’est l’ambition affichée par la Fédération nationale du Crédit Agricole dans un communiqué. Pour y parvenir, les caisses régionales de la banque verte « vont investir, sur les trois prochaines années, plus d’un milliard d’euros dans cette transformation », annonce Véronique Flachaire, présidente de Crédit Agricole technologies et services (CATS), l’entreprise dédiée à l’informatique des caisses régionales.

Grâce à cet investissement, le Crédit Agricole espère améliorer son système d’information (SI) sur 3 points : accélérer la mise sur le marché des nouveautés en matière d’offres et de services ; améliorer l’expérience des clients sur les canaux numériques ; être capable de gérer les opérations en temps réel. « Nous nous sommes inspirés des meilleures pratiques de la Silicon Valley pour construire le SI de demain au service des caisses régionales, et nous entreprenons cette aventure humaine avec un fort enthousiasme », se félicite Serge Madgeleine, directeur général de CATS, dans le communiqué.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Cette mise à jour va également représenter « un défi humain colossal », sur lesquels les organisation syndicales sont actuellement consultées. 1 000 salariés bénéficieront ainsi d’un doublement du volume de formation, et 150 à 200 recrutements sont prévus par an.