Compte Nickel annonce la signature d’un partenariat avec le Crédit Municipal de Bordeaux. Objectif : permettre au compte de paiement de remplir ses obligations à l’égard de la clientèle financièrement fragile.

C’est une obligation pour les banques depuis 2013 : détecter les clients dont la situation financière se dégrade, et leur proposer des solutions pour sortir du rouge. Une responsabilité qui incombe également aux nouveaux acteurs comme Compte Nickel ou C-zam, et pour cause : ces établissements de paiement, qui distribuent des comptes de paiement sans découvert, ont la particularité d’accepter également la clientèle précaire, inscrite aux fichiers d’incidents de paiement ou ayant déposé un dossier de surendettement.

Détecter dans les opérations d’un compte des signes de difficultés est une chose, proposer une réponse adaptée en est une autre. Pour ce faire, le Compte Nickel a fait le choix de tisser des partenariats locaux. Le dernier en date, daté du 22 mars, a été signé avec le Crédit Municipal de Bordeaux. Le deal est simple : « Compte Nickel associera désormais le Crédit municipal de Bordeaux à ses projets d'accompagnement des clients fragiles », détaille un communiqué commun. « De son côté, le Crédit municipal de Bordeaux informera tous ceux qui n'ont pas accès au système bancaire classique de l'existence des services et fonctionnalités de Compte Nickel. »

Banque pour les jeunes : comparatif des offres pour les étudiants et jeunes actifs

Disposant de 13 agences réparties sur 3 régions - la Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux), le Centre Val-de-Loire (Orléans) et la Bourgogne Franche-Comté (Dijon) -, le Crédit Municipal de Bordeaux est un spécialiste du prêt sur gage. Il dispose également d’une offre de prêts personnels, de rachat de crédits et d’épargne solidaire. D’autres partenariats de ce type devraient être dévoilés prochainement, l’objectif de Compte Nickel étant de couvrir l’ensemble du territoire national.

Plus d'infos sur le Compte Nickel