Hello Bank!

BPCE : la Caisse d'Epargne Hauts de France est née le 1er mai 2017

Affiches publicitaires Caisse d'Epargne Hauts de France
DR

C’est officiel : depuis le 1er mai, les Caisses d’Epargne Picardie et Nord France Europe ne font plus qu’une. La nouvelle entité juridique, baptisée Caisse d’Epargne Hauts de France, compte 2,5 millions de clients.

La fusion a été actée le samedi 29 avril 2017 à Tilloloy dans la Somme, après que les assemblées générales des deux caisses en ont approuvé le traité. A l’issue du processus de rapprochement débuté en février 2016, la nouvelle Caisse d’Epargne Hauts de France compte 2,5 millions de clients dont 450.000 sociétaires, 3.300 collaborateurs, 356 agences et 10 centres d’affaires. L’entité sera dirigée par Yves Hubert, ancien président du Conseil d’orientation et de surveillance (COS) de la CE Picardie. Philippe Lamblin, son alter ego chez Nord France Europe, est nommé président délégué. Les deux sièges de Lille et d’Amiens vont continuer à co-exister. La fusion entre l’informatique des deux anciennes entités se déroulera elle les 23 et 24 septembre prochains.

Avec cette fusion, la Caisse d’Epargne Hauts de France devient « la seule et unique banque coopérative régionale qui couvre exactement le territoire » de la nouvelle région issue de la réforme de 2015. Elle espère ainsi être « spécifiquement en mesure d’accompagner les projets de ses territoires, de ses acteurs économiques et de ses habitants ». L’objectif, évidemment, est aussi de faire des économies et de gagner en rentabilité, à l’heure où le secteur de la banque de détail souffre de la conjoncture de taux bas.

D’autres fusions à venir

Cette fusion n’est d’ailleurs pas la dernière au sein de la Caisse d’Epargne, et plus généralement de BPCE. Le groupe bancaire a en effet dévoilé un plan de transformation de son réseau, qui annonce que le nombre de Caisses d’Epargne sera ramené à 14 (contre 16 actuellement) d’ici 2020, et le nombre de Banques Populaires à 12 (contre 13 aujourd’hui). La prochaine fusion au sein du groupe a d’ailleurs déjà été annoncée : elle concernera les Banques Populaires Atlantique et de l’Ouest.

Lire aussi : Banque Populaire et Caisse d'Epargne : le point sur les fusions

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mai 2017