L’agrégation de comptes externes se répand dans le paysage bancaire français. Dernière en date à la proposer, la Société Générale permet désormais à ses clients d’importer dans leur espace bancaire en ligne les opérations de comptes détenus dans d’autres banques.

Après le Crédit du Nord, HSBC, la Caisse d’Epargne et la Banque Populaire, notamment, c’est au tour de la Société Générale (SG) de proposer à ses clients (1) un service d’agrégation de comptes. Ceux qui sont multibancarisés (40% des Français selon la SG) peuvent ainsi importer dans leur espace bancaire sécurisé, sur web fixe et mobile ou dans l’appli de la marque, les opérations de comptes détenus dans d’autres enseignes. « Nous souhaitons accompagner nos clients au quotidien pour les aider à mieux gérer leur argent, tout en répondant à leurs besoins croissants d’autonomie » explique Antoine Pichot, co-directeur de la stratégie, du digital et de la relation client dans un communiqué.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Pour mettre en place ce nouveau service stratégique, annoncée en octobre dernier, la Société Générale s’est appuyée sur les technologies de la fintech Fiduceo, acquise par le groupe bancaire en 2015. C’est aussi le cas de deux filiales de la SG, la banque en ligne Boursorama Banque et la banque régionale Crédit du Nord.

Lire aussi : La Société Générale va importer l'agrégateur de comptes de Boursorama

Les virements chez Bankin’

Les banques s’équipent d’agrégateurs, les agrégateurs eux s’équipent de services bancaires. Bankin’, un des deux principaux services d’information sur les comptes français, autorise désormais ses usagers à initier des virements depuis son application. Dans l’immédiat, le service se limite à 5 enseignes (Caisse d’Épargne, Société Générale, Crédit Mutuel, Boursorama et ING Direct) mais devrait s’étoffer rapidement.

Lire aussi : Gestion budgétaire : les virements arrivent chez Bankin'

(1) La fonctionnalité est proposée aux clients disposant du forfait de services Jazz et de l’offre Haute Fidélité, destinée aux clients domiciliant des revenus d’au moins 6.000 euros mensuels. Elle est également proposée par défaut aux clients banque privée de l’enseigne.