La Société Générale va importer l'agrégateur de comptes de Boursorama

Une femme surfe sur une application mobile bancaire dans un parc
© georgejmclittle - Fotolia.com

La Société Générale va prochainement proposer à ses clients le service d’agrégation de comptes bancaires déjà mis en place par sa filiale de banque en ligne, Boursorama Banque.

« L’enseigne Crédit du Nord [filiale de la SG, NDLR] devrait sauter le pas en premier et sera suivie par Société Générale », dévoile Reuters, qui cite une source « proche du dossier », sans donner de date précise. L’enseigne rouge et noir s’appuiera sur la technologie développée par Fiduceo, fintech rachetée en 2015 par Boursorama. Cette dernière propose de longue date l’agrégation de comptes externes à ses clients. Elle a même récemment rendu ce service entièrement gratuit.

L’agrégation de comptes permet d’importer dans une interface unique les opérations passées sur des comptes détenus dans différentes enseignes, avec l’objectif de fournir aux usagers une vue globale et synthétique de leur situation financière, et de les aider à optimiser leur budget. Outre Boursorama, ce marché est actuellement tenu en France par deux fintechs, Linxo et Bankin’. La première vend également ses services en marque blanche à deux banques en ligne, BforBank et Fortuneo, une banque traditionnelle, HSBC France, et un assureur, la Maif, qui a lancé en juin dernier Nestor.

Encore relativement confidentiel en France, le marché des agrégateurs (ou des « services d’information sur les comptes », pour reprendre la terminologie officielle) devrait connaître un surcroît d’exposition en 2018, avec l’entrée en vigueur de la 2e directive européenne sur les services de paiement (DSP2). Celle-ci permettra notamment aux agrégateurs dûment reconnus comme tels d’initier des mouvements entre les comptes, ce qui ouvre la voie à une série de nouveaux services à valeur ajoutée.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Octobre 2016