Il y a deux ans, La Banque Postale lançait sur Youtube une web-série baptisée « Comme le disent les gens », qui compte aujourd’hui 13 millions de vues. Forte de ce succès, l’enseigne va décliner le concept sur un nouveau support : la bande dessinée.

Durant 2 saisons et 19 épisodes, « Comme le disent les gens » a mis en scène, sur un mode humoristique, des saynètes du quotidien de Français lambda, autour de thématiques liées à l’argent : les économies, l’ouverture d’un compte, l’accès à la propriété… Une stratégie de communication efficace (13 millions de vues Youtube pour l’ensemble de la série), même si elle ne brille pas par son originalité : toutes les grandes enseignes, ou presque, utilisent en effet la vidéo, l’humour et l’effet multiplicateur des réseaux sociaux pour capter l’audience des jeunes.

Lire à ce propos : Cyprien, Kev Adams... Comment les banques utilisent YouTube pour toucher les jeunes

Un « strip » par semaine

La nouvelle initiative de la Banque Postale est plus singulière. Elle a en effet choisi de décliner les petites phrases amusantes qui peuplent sa web-série sous la forme de courtes bandes dessinées de 3 cases - des « strips » dans le jargon. Réalisées par l’auteure Marie de Monti et le studio Stripcorp, elles seront publiées, « sur l’ensemble des espaces digitaux » de la marque, jusqu’au début du mois de mars 2016, à raison d’une par semaine. Chaque strip renverra bien sûr l’internaute au site internet de la banque, « vers une offre qui répondra au besoin soulevé par la réplique », explique un communiqué.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

En parallèle de cette publication, La Banque Postale s’apprête également à diffuser, sur la page Youtube de « Comme le disent des gens » et sur ses comptes Twitter et Facebook notamment, un « making-off », court documentaire présentant les coulisses de la fabrication de la bande dessinée.