Plan du site Rechercher
Orange Bank

Compte Nickel : 100.000 ouvertures en 14 mois

carte bancaire et ordinateur
© Luminis - Fotolia.com

La Financière des paiements électroniques (FPE) a annoncé ce jeudi que le Compte Nickel a passé le cap des 100.000 ouvertures, un peu plus d’un an après le lancement de ce « compte sans banque » permettant de disposer d’un RIB et d’une carte bancaire. Ce dernier est désormais disponible dans 720 bureaux de tabac.

« Compte Nickel, déjà 100.000 clients », annonce le service presse de la FPE dans un communiqué ce jeudi. Le service communication a pris un peu d’avance sur le compteur du site internet du Compte Nickel : ce dernier affiche 99.882 clients ce jeudi en milieu d’après-midi. En termes de nombre d’ouvertures, la FPE a presque rempli son objectif initial de 100.000 clients en un an, puisque le cap est atteint en légèrement plus de 14 mois. En revanche, l’objectif de 1.000 buralistes formés et agréés pour distribuer un Compte Nickel n’a pas été atteint : seuls 720 bureaux de tabac sont équipés à ce jour selon le communiqué de presse.

Compte secondaire : un public plus aisé

Comme à chaque point d’étape, la communication fait un zoom sur le profil des détenteurs de ce « compte sans banque ». Avec une statistique mise en avant, comme à l’occasion des 50.000 clients en novembre dernier : « près de 75% des clients domicilient leurs revenus ». La FPE se targue ainsi de voir le Compte Nickel utilisé comme « compte principal » par trois clients sur quatre. Cette catégorie de clients fait partie « des Français qui sont en dépassement d’autorisation de découvert tous les trimestres », selon le service communication de la FPE, qui estime que cette population a été attirée par son service pour l’impossibilité de découvert.

Le portrait robot des clients du Compte Nickel colle à ce premier mode d’utilisation. Le détenteur type est un homme (à 67%) de 40 ans, salarié et touchant 1.300 euros net par mois. A noter : 25% des clients sont demandeurs d’emploi ou perçoivent des « revenus irréguliers ».

Internet : 30% des paiements par carte

Un quart des clients optent toutefois pour une utilisation du Compte Nickel en tant que compte secondaire. Ces clients sont, selon le dossier de presse, plus aisés et font le choix de ce service pour l’utiliser dans un cadre bien spécifique : un compte cantonné aux loisirs (« vacances, enfants, résidences secondaires, jeux, etc. », selon le communiqué), les dépenses communes d’un couple, des paiements à l’étranger, ou les paiement internet (« 30% des paiements carte Nickel contre une moyenne nationale de 10,5% »).

Le Compte Nickel semble d’ailleurs vouloir développer cette utilisation en compte secondaire puisque des noms de domaine web ont été réservés pour cibler ces pratiques. Exemple : le site « fini-les-comptes-joints.fr » pointe vers une page promotionnelle où le « compte pas commun » se pose comme une « alternative au compte joint » accessible à partir de 20 euros par an.

Les opérations les plus régulièrement réalisées sur le Compte Nickel sont en ligne avec le niveau de tarification. Les paiements par carte, non facturés, sont ainsi les opérations les plus courantes, loin devant le retrait d’espèces, facturé 50 centimes ou 1 euro selon le lieu de retrait.

Lire aussi : L'étonnant succès du compte low cost des buralistes

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2015

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox