La Fédération bancaire française (FBF) communique sur une opération d’éducation financière actuellement en test dans une quarantaine de classes en France : « J’invite un banquier dans ma classe ». Avant un éventuel déploiement en 2016.

Cette semaine, la Fédération bancaire européenne organise la « European money week », ou semaine européenne de l’argent. C’est à cette occasion que la FBF lance l’opération « J’invite un banquier dans ma classe ». Dans les faits, en 2015, il s’agit d’une expérimentation menée « depuis le mois de février » dans une quarantaine de classes de CM1 ou CM2 « réparties dans toute la France » et jusqu’à la fin du mois de mars. Les écoles participantes participent « sur la base du volontariat ».

Le principe ? « Un professeur + une classe de CM1/CM2 + un jeu de plateau + un banquier = une heure d’éducation budgétaire », résume la FBF dans son communiqué. Ce projet pédagogique repose sur une activité ludique « adaptée aux enfants de 8 à 11 ans ». Il s’agit d’un jeu collaboratif, où les élèves gagnent ou perdent ensemble, sur plateau. Les élèves doivent répondre à des questions sur les thèmes « achat », « budget » ou « moyens de paiement » selon les cases. Objectif : « parvenir le plus vite possible au magasin de souvenirs », au centre du plateau, « avant sa fermeture ».

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

« Dès leur plus jeune âge, les enfants sont confrontés à des questions budgétaires sans savoir toujours comment se comporter », commente dans le communiqué Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui évoque par ailleurs cet apprentissage comme « une dimension de leur éducation citoyenne ». L’opération sera étendue lors de la prochaine année scolaire « en fonction des résultats de cette première expérience ».