La Banque de France continue à égrainer le compte à rebours : c’est dans un mois (plus précisément le 23 septembre prochain) que le nouveau billet de 10 euros sera mis en circulation, simultanément dans tous les pays de la zone euro.

Pour mémoire, la Banque centrale européenne (BCE) a entamé en 2013 le renouvellement de sa gamme de billets. Après le 5 euros l’an passé, c’est au tour du 10 euros d’être « modernisé ». Le nouveau billet de 10, le deuxième de la série « Europe », va notamment bénéficier de nouveaux signes de sécurité, destinés à compliquer la vie des faussaires.

Lire aussi : Le nouveau billet de 10 euros sortira le 23 septembre 2014

Pour éviter certaines mésaventures rencontrées avec le 5 euros - qui avait été parfois refusé par des commerçants mal informés - la BCE a cette fois fait un effort sur la communication. Dans un communiqué, la Banque de France explique ainsi qu’elle « a déjà formé des milliers de professionnels à l’authentification du nouveau billet ». Elle a également « réuni les fabricants de distributeurs et d’automates acceptant les billets, les banques, les transporteurs de fonds et les entreprises de transport et de la grande distribution pour veiller à ce que les équipements soient bien adaptés ».

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

La banque centrale fournit également quelques éléments sur le déroulement de la transition entre l’ancienne et la nouvelle génération de coupures. « La distribution auprès du grand public s’effectuera par l’intermédiaire des guichets et de certains distributeurs automatiques de billets des établissements de crédit », explique-t-elle. Quant aux anciens billets, ils seront « retirés peu à peu de la circulation avant de cesser d’avoir cours légal à titre définitif, à une date qui sera communiquée bien à l’avance ». « Ils conserveront néanmoins leur valeur sans limite de temps et pourront être échangés aux guichets de la Banque de France et dans les banques centrales nationales de l’Eurosystème », précise l'institution.