Boursorama vient de publier les résultats de son activité au 1er trimestre 2014. Le résultat net s’élève à 2,5 millions d’euros en ce début d’année, en baisse de 72% par rapport au 1er trimestre 2013. En France, la banque en ligne attire toujours de nouveaux clients.

La banque en ligne de la Société Générale, Boursorama, a publié ce vendredi ses résultats du premier trimestre 2014. Le résultat net du groupe a chuté de 72% sur les trois premiers mois de l’année par rapport au premier trimestre 2013, à 2,5 millions d’euros (contre 9 millions d’euros au 1er trimestre 2013). Toutefois, le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d’affaires pour les banques) est en hausse de 7%, à 58,1 millions d’euros. Le résultat du groupe a été plombé par l’activité britannique : hors Royaume-Uni, son résultat est en hausse de 16%.

Un nouveau client toutes les 5 minutes

En France, Boursorama a enregistré des résultats positifs au premier trimestre 2014. Son PNB s’établit à 46,2 millions d’euros, en hausse de 4%, porté par une activité courtage soutenue. « En France, les résultats du premier trimestre traduisent la force et la rentabilité du modèle de banque en ligne de Boursorama et permettent de confirmer l’objectif des 600.000 clients à fin 2014 », a souligné ce matin la PDG Marie Cheval.

La filiale de la Société Générale a su, en effet, attirer de nouveaux clients en début d’année : 27.964 nouveaux clients ont été recrutés au premier trimestre, soit une augmentation de 59% par rapport à 2013. « Boursorama recrute un nouveau client toutes les cinq minutes », résume le communiqué de la banque. En conséquence, les ouvertures de compte sont nombreuses : au premier trimestre, la banque en ligne a compté 26.736 ouvertures de comptes courants et 12.895 ouvertures de comptes d’épargne bancaire. « Le lancement du PEA-PME, accessible intégralement en ligne a également bénéficié de cette dynamique commerciale puisque 6.662 comptes ont été ouverts », note le communiqué.

Jusqu'à 150 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Assurance-vie : le seuil des 3 milliards d’euros d’encours atteint

Par conséquent, les dépôts bilanciels ont augmenté de 18% pour atteindre 4,1 milliards d’euros au 31 mars 2014. Ce sont les comptes courants qui enregistrent la plus forte progression de dépôts (+32%, à 987 millions d’euros). Toutefois, « la collecte nette d’assurance-vie a connu une forte accélération lors du premier trimestre 2014 (+52%) à 86 millions d’euros » note le communiqué. Ses encours ont progressé de 13% pour atteindre les 3 milliards d’euros d’encours, dont 26% en unités de compte.