La Caisse d’Epargne affiche son soutien au développement des territoires avec une nouvelle offre de produits d'épargne dédiés au financement de projets locaux. Testé depuis plusieurs semaines en Bourgogne et Franche-Comté, ce Compte sur Livret Régional a été présenté ce jeudi à Dijon.

La nouvelle avait déjà fuité dans la presse il y a un mois mais c’est aujourd’hui que la Caisse d’Epargne a présenté officiellement son « compte sur livret régional ». Il s’agit d’un livret fiscalisé, « sans risque pour l’épargnant » précise le communiqué de la banque, et « entièrement dédié au développement des territoires ». Les 17 caisses régionales du groupe bancaire le proposent depuis ce jeudi matin.

Lire aussi : Un compte sur Livret Régional en approche à la Caisse d’Epargne

Concrètement, ce CSL régional « a des caractéristiques et une fiscalité identique au Livret B » détaille la Caisse d’Epargne. Son solde minimal est de 10 euros et son plafond de dépôt peut aller jusqu’à 750.000 euros. Sa rémunération est fixée librement par chaque caisse régionale mais reste « proche de celle du Livret B » promet le communiqué. A titre d’exemple, le CSL déjà commercialisé en Bourgogne et Franche-Comté est rémunéré 2% brut, d’après les informations affichées par la banque sur son site internet.

Le compte sur livret régional a été lancé en exclusivité en Bourgogne et en Franche-Comté le 29 janvier dernier car « le sentiment d’appartenance régional y est fort », croit savoir la banque qui en tire déjà un premier bilan : en un peu plus d’un mois, 22 millions d’euros y ont déjà été collectés.

Le « circuit court » du livret d’épargne

Là où le « compte sur livret régional » de la Caisse d’Epargne se distingue des autres produits d’épargne classiques, c’est dans l’affectation des fonds : l’épargne récoltée sert à financer des projets de développement locaux, spécifiques à chaque région. Par exemple, en Bourgogne et Franche-Comté, des projets tournés vers le développement durable et le développement économique responsable. En Midi-Pyrénées, les fonds récoltés financeront des projets sur la santé et l’économie numérique, alors que les caisses de la région Nord travailleront sur l’économie sociale et solidaire. Et les souscripteurs à ces CSL pourront vérifier que leur épargne sert bien à financer ces projets locaux puisqu’une « information permanente sera accessible » aux particuliers, promet l’Ecureuil dans son communiqué.

Jusqu'à 80 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Le Crédit Agricole propose depuis 2012 un placement conçu dans le même esprit, le Livret Sociétaire, dont l'encours contribue au financement d'entreprises de moins de 5 ans implantées localement.