Une très large majorité des seniors s’intéressent à la gestion de leur argent, d’après l’étude « Les seniors et l’argent », réalisée par TNS Sofres pour BNP Paribas et Notre Temps (1). Le baromètre 2012 révèle également que l’utilisation d’internet pour gérer ses comptes reste difficile pour 83% des 65 ans et plus.

Les seniors sont très impliqués dans la gestion de leur argent : c'est un des principaux enseignements de l'étude. Toutefois, cet intérêt a tendance à diminuer avec l’âge. 84% des sondés se disent intéressés par leurs comptes, 53% des 65-69 ans sont même « beaucoup intéressés » par la gestion de leur argent.

Globalement, les plus de 65 ans sont très à l’aise en agence et pour effectuer des opérations au guichet : ainsi, les seniors qui font des virements entre comptes au guichet sont 89% à trouver cette opération « facile ». En revanche, dès qu’ils doivent gérer leurs comptes, seuls, sur internet, les retours d’expérience sont différents : parmi les plus de 65 ans qui gèrent déjà leurs comptes par internet, ils sont seulement 57% à trouver cela « facile », une proportion qui tombe à 17% lorsque la question est posée à l’ensemble des seniors.

Près des trois quarts des seniors touchés par la crise

Ce sondage révèle également que les seniors ne sont pas épargnés par la crise : plus de la moitié d’entre eux estiment que leur pension de retraite est insuffisante et que leur niveau de vie a baissé depuis quelques années. Ils ne sont pas optimistes sur le futur puisque près d’un senior sur six pense que sa situation va continuer à se dégrader. Seul un senior sur cinq estime avoir bien préparé sa retraite, un pourcentage qui monte à un peu plus de 50% en intégrant ceux qui l'ont « plutôt bien préparé ». Parmi ceux qui n’ont pas suffisamment préparé leur retraite, ils sont 36% à penser qu’ils auraient dû épargner davantage et 33% qu’ils auraient dû commencer à épargner plus tôt.

Autre conséquence de la crise sur le train de vie des 65 ans et plus : seulement 38% d'entre eux ont mis de l’argent de côté au cours des douze derniers mois. Parmi eux, ils sont une majorité (60%) à le faire régulièrement. Ils épargnent principalement pour « disposer d’une réserve en cas de problème » mais aussi pour aider financièrement leur famille et payer leur future maison de retraite.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Les seniors qui n’épargnent pas ne le font pas volontairement mais majoritairement parce qu’ils n’en ont pas les moyens. Toutefois, ceux n’ayant pas épargné au cours des douze derniers mois l'expliquent également parce qu'ils veulent profiter de leur argent dès à présent (une raison citée dans 42% des réponses).

(1) Etude réalisée par TNS Sofres du 23 août au 1er septembre 2012, auprès de 1.000 personnes de 65 ans et plus abonnées au magazine Notre Temps.