Un site internet français, baptisé Capital Koala, vient de lancer un nouveau système d’épargne automatique. Son principe : à chaque fois qu’un parent effectue un achat sur un site marchand partenaire, une partie de la somme payée est reversée sur un livret d'épargne destiné à son enfant.

Fin avril, un rapport commandé par le ministère de l’Economie lançait des pistes pour moderniser l'écosystème des moyens de paiement en France. Parmi celles-ci, les rapporteurs (Georges Pauget, ancien patron du Crédit Agricole, et Emmanuel Constans, président du CCSF) encourageaient le développement de nouveaux services associés aux paiements.

Capital Koala s’inscrit dans cet esprit d’innovation. Le site internet français, lancé en septembre 2011, fait la promesse suivante : « [aider les] familles (...) à épargner pour l’avenir de leurs enfants ». Pour cela, il reprend deux dispositifs souvent utilisés ailleurs, mais rarement en association : le cashback et l’épargne automatique. Le principe du cashback est simple : à l’occasion d’un achat, l’usager récupère une petite partie du montant payé, le plus souvent sous la forme d'avantages commerciaux : des points, par exemple, à utiliser dans une boutique en ligne. Quant à l’épargne automatique, elle est destinée à mettre de l’argent de côté, souvent par petites sommes et de manière indolore, sans avoir à faire la démarche d’un virement.

6% remboursés en moyenne sur des livrets d'épargne

Premier temps : les parents intéressés (mais également les grands-parents, les oncles et tantes) doivent s’inscrire sur le site de Capital Koala et, s’ils le souhaitent, installer un petit logiciel dans leur navigateur internet, qui leur permettra d’être identifiés sur le millier de sites marchands partenaires revendiqué par la société.

A chaque achat sur l’un de ces sites, parmi lesquels on retrouve la plupart des poids lourds français du e-commerce ces membres bénéficient d’un remboursement partiel du montant de leurs achats. Le pourcentage de la somme rétrocédée est variable selon le commerçant, allant de 1,5% à 20%, avec une moyenne située, selon Capital Koala, à 6%.

Jusqu'à 130 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Dans un second temps, ces sommes, dès qu’elles atteignent un total de 30 euros, sont versées automatiquement sur un livret bancaire ouvert au nom du, ou des enfants du membre. Pour cela, Capital Koala s’est associée à deux partenaires bancaires : ING Direct, avec son Livret Epargne Orange Enfant, et Monabanq, qui distribue un Compte Epargne Jeune. Les deux comptes peuvent être ouverts en ligne, depuis le site de Capital Koala.

L’ensemble du service est entièrement gratuit. Comme l’explique l’équipe de Capital Koala sur son site, son modèle économique repose en effet sur les commissions touchées, en tant qu’apporteur d’affaires, sur les ventes réalisées, via son site, chez les marchands partenaires, ainsi sur les ouvertures de livrets.