BNP Paribas

Plus de 140 millions de personnes paieront par mobile en 2011

  • MoneyVox avec AFP
Télévision mobile
© Konstantin Sutyagin - Fotolia.com

Selon une étude du cabinet Gartner, plus de 140 millions de personnes devraient utiliser leur téléphone portable pour payer en 2011. Un usage qui se répand moins vite que prévu, dans les pays en développement comme dans les pays développés.

Selon Gartner, les transactions par mobile devraient totaliser 86,1 milliards de dollars en 2011, ce qui constitue une hausse de 75,9% par rapport au montants échangés l'an dernier. « Les utilisateurs du paiement par mobile devraient dépasser les 141,1 millions en 2011, un nombre en hausse de 38,2% par rapport à 2010 », a également indiqué le cabinet d'études spécialisé dans les nouvelles technologies dans un communiqué.

Pas de garantie de succès

Toutefois, malgré ces « prévisions solides, la croissance n'est pas aussi forte qu'anticipé dans les pays en développement », a souligné Sandy Shen, directrice de recherche de Gartner, selon laquelle « de nombreux opérateurs doivent encore s'adapter aux contraintes locales ».

Les analystes et entreprises télécoms, mais aussi les banques, voient dans le paiement par mobile un marché prometteur dans les pays en développement, où une partie importante de la population possède un mobile mais n'a pas de compte bancaire. Le transfert d'argent par SMS est ainsi devenu populaire dans des pays comme le Kenya ou les Philippines. Mais « il n'y a pas de garantie de succès » global car les marchés des pays les plus pauvres sont très différents et il faut donc s'adapter, a prévenu Sandy Shen.

Paiement sans contact : « pas avant quatre ans » 

Par ailleurs, dans les pays développés, la solution du « sans contact », qui permet de payer en approchant l'appareil téléphonique d'un lecteur, devrait mettre du temps à entrer dans les usages.

« Nous pensons que l'adoption massive (de cette technologie) n'aura pas lieu avant quatre ans », a indiqué la directrice de recherche. « Le principal obstacle réside dans le besoin de changer les habitudes des consommateurs en les convainquant de payer avec des téléphones portables plutôt qu'avec de l'argent liquide et des cartes ».

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox