Ma French Bank, la banque mobile de La Banque Postale, a convaincu 145 000 clients supplémentaires en 2021, portant son total à plus de 425 000. Un total qu'elle compte tripler d'ici 2025.

Plus que 875 000. Lancée en juillet 2019, Ma French Bank (MFB), la néobanque mobile a pour objectif de convaincre 1,3 million de clients d'ici 2025. Elle en compte déjà plus de 425 000, selon les chiffres publiés aujourd'hui par sa maison-mère, La Banque Postale. En 2021, MFB a attiré 145 000 nouveaux clients, un chiffre légèrement inférieur à son total de 2020, 160 000, malgré un forte hausse du nombre de ses points de ventes. L'offre MFB est désormais disponible dans plus de 7 400 bureaux de poste, un chiffre qui a plus que doublé l'an dernier.

Lors de la présentation des résultats de La Banque Postale, son président du directoire, Philippe Heim, a salué en MFB « une machine extrêmement efficace pour conquérir des clients » et « l'une des banques les plus dynamiques du marché ». Il s'est également félicité du fait que sa néobanque affichait les « coûts d'acquisition les plus faibles » du marché : 7 nouveaux clients de Ma French Bank sur 10 ouvrent leurs comptes en bureaux de poste, ce qui limite les coûts marketing par rapport aux acteurs 100% à distance.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

En 2021, Ma French Bank a complété sa gamme avec une formule premium, baptisée Compte Idéal et facturée 6,90 euros par mois. Elle propose également We Start, une offre dédiée aux 12-17 ans.

Le meilleur de la banque mobile