Début janvier, Boursorama Banque va imposer à ses clients de remplir un bordereau en ligne avant d'expédier leurs chèques pour encaissement. Une mesure parmi d'autres dans l'arsenal déployé par la banque en ligne pour sécuriser l'usage des chèques, particulièrement fragiles face à la fraude.

Les clients de Boursorama Banque en ont été informés, par courriel, le 4 décembre : à partir du 4 janvier prochain, ils devront, avant d'envoyer un chèque pour encaissement, remplir un bordereau numérique, dans leur espace client en ligne. « La remise digitale est obligatoire. A défaut, le chèque ne pourra pas être crédité sur le compte visé », précisent les nouvelles conditions générales de la banque en ligne. « En tout état de cause, Boursorama peut refuser d'encaisser un chèque, elle en informera alors le client. »

Pourquoi cette nouvelle contrainte ? Tout simplement pour sécuriser ces remises de chèque effectuées à distance. « Boursorama s'assure ainsi (...) que le remettant, via son espace sécurisé, est bien client de la banque, et ainsi le sensibiliser aux bonnes pratiques en la matière (par exemple, ne jamais encaisser un chèque à la demande d'un tiers) », explique à MoneyVox la communication de la banque en ligne. La remise digitale permet également « d'optimiser les délais d'encaissement (hors délais postaux) grâce à un traitement et un rapprochement facilités entre les remises effectuées par un client et la remise physique qu'il envoie à Boursorama ». En clair, plus de sécurité et d'efficacité.

Un contexte de forte hausse de la fraude

Cette nouvelle mesure n'arrive par hasard. Elle s'inscrit dans un contexte de forte hausse de la fraude, mise en évidence l'été dernier par l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement (OSMP) de la Banque de France. Le chèque concentre ainsi 42% de la fraude en montant, alors qu'il ne représente plus que 5% des paiements.

Début décembre, le service de surveillance des moyens de paiement scripturaux de l'institution a sonné l'alarme à l'approche des fêtes, temps fort d'utilisation du chèque, rappelant aux usagers les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour éviter les pièges.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Les banques, toutefois, ont aussi un rôle à jouer dans la prévention de la fraude. L'OSMP les a notamment encouragées à améliorer leurs pratiques s'agissant des envois de chèques et de chéquiers par voie postale. Une opération particulièrement sensible : 89% des cas de fraude en 2020 étaient liés à des chèques volés, souvent durant leur acheminement.

Voici ce que votre banque devrait faire pour éviter le vol de chèque

Boursorama en pointe sur le sujet

Boursorama fait clairement partie des banques les plus réceptives aux demandes de la Banque de France. Outre l'obligation de la remise digitale, la banque en ligne permet à ses clients de recevoir gratuitement leur chéquier en recommandé. Elle les notifie également, par courriel et SMS, de son envoi, afin d'en suivre l'acheminement et de faire opposition rapidement en cas de retard inexpliqué. Elle les notifie aussi, toujours par courriel et SMS, lors de la présentation du 1er chèque d'un nouveau chéquier.

Enfin, elle a mis un terme au renouvellement automatique du chéquier. Jusqu'ici, un nouveau chéquier était expédié dès l'encaissement du 15e chèque du carnet en cours. Ce n'est plus le cas : le client doit désormais faire la démarche de le commander depuis son espace bancaire en ligne. Objectif : limiter le nombre de chèques qu'il détient à son domicile et réduire ainsi la casse en cas de cambriolage.

Banque en ligne : le comparatif des offres