Comme chaque année, la Banque Postale appliquera une nouvelle grille tarifaire à compter du 1er janvier. Pour 2017, l’augmentation des tarifs est significative sur les tarifs réglementés et les frais de tenue de compte.

Si la brochure des tarifs 2017 en version PDF n’est pas encore accessible sur son site internet, l’établissement bancaire du groupe la Poste en communique actuellement une version papier à destination de ses clients, que nous nous sommes procurée.

Tarifs réglementés

En début d’année prochaine, les commissions d’intervention seront facturées 30 centimes de plus à 6,90 euros par opération (avec un double plafonnement de 20,70 euros par jour et 75,90 par mois) contre 6,60 euros (avec un plafond de 19,80 euros par jour et 79,20 euros par mois) depuis le 1er mars 2014. Le maximum prévu par la réglementation (et que la plupart des autres banques traditionnelles pratique) est de 8 euros par opération, avec un plafond de 80 euros par mois.

Les frais de tenue de compte inactif sont eux aussi revus à la hausse. Le tarif passera de 8 euros, au 1er janvier 2016, à 15 euros par an à compter du 1er janvier 2017. Cela représente une augmentation de plus de 80%. Mais ce nouveau tarif reste toujours deux fois moins élevé que le plafond réglementaire de 30 euros.

Les frais de tenue de compte multipliés par 3 en 4 ans !

Tarifs non réglementés

La Banque Postale monte également ses frais de tenue de compte standard. Ils étaient de 1 euro par trimestre en 2014, 1,05 euro en 2015 et 1,55 euro en 2016. Ils passeront à 1 euro par mois en 2017. Une multiplication par 3 en 4 ans !

Banque pour les jeunes : comparatif des offres pour les étudiants et jeunes actifs

Enfin, dernier changement significatif dans les lignes tarifaires de la Banque Postale : celui d’un retrait dans le distributeur de billets d’une autre banque. Si le tarif unitaire demeure inchangé à 0,65 euro par retrait, c’est le nombre de retraits déclenchant cette facturation qui est modifié. A partir de 2017, ce retrait deviendra payant dès le 4e retrait du mois, il fallait attendre le 5e retrait jusqu'à présent.

Avec ces augmentations, la Banque Postale coûtera plus chère l’année prochaine même si ses tarifs restent toujours en retrait par rapport aux banques traditionnelles. Elle creuse cependant un peu plus l'écart avec les banques en ligne et devrait perdre plusieurs places dans les classements des banques les moins chères !

Plus d’infos sur les tarifs bancaires de la Banque Postale