Taux assurance-vie 2019

jmi12

Contributeur régulier
Bonsoir,

Je suis d'accord avec la plupart des commentaires concernant Generali, je trouve que cet assureur pousse le bouchon bien trop loin, surtout en ce qui concerne Netissima, censé être plus performant car plus exposé au risque.
Clairement, Generali fait donc porter la quasi intégralité du risque sur l'épargnant, il n'a d'assureur que le nom!


Pour ma part, mon contrat sous mandat chez ING est assez peu concerné (5% en Eurossima), je n'ai donc pas de raisons objectives de partir, d'autant que la performance de contrat à 95% d'UC (avec zéro immobilier type SCPI/SCI dedans) est à ce jour satisfaisante.
Partir chez SURAVENIR, pourquoi pas... C'est chez cet assureur que j'ai le plus de fonds €, mais on va voir ce qu'il va nous sortir comme performance, notamment sur le fonds boosté... Il n'est pas impossible que d'ici 3 ou 4 ans, Suravenir prenne le chemin de Generali, comme l'a déjà fait Apicil il me semble ? (plus très sûr que la baisse soit aussi importante, flegme de vérifier....:confused:).
Après, miser sur du fonds € ou tout autre support garanti pour s'assurer un bon rendement à plus ou moins long terme est, hélas, de plus en plus difficile.
Tout à fait d'accord. Il est clair qu'à terme, les fonds euros ne rapporteront plus rien. C'est inévitable et compréhensible par tous, au vu de la politique de baisse des taux qui ne devrait pas changer notablement, du moins si on se réfère aux avis des experts. Par contre, la chute vertigineuse des rendements 2019 chez GENERALI n'est absolument pas justifiée par la conjoncture et du fait de l'existence de la provision pour participation aux bénéfices ou excédents. Cette provision, dédiée au lissage des rendements est clairement détournée par GENERALI pour financer sa politique commerciale destinée à promouvoir les UC non garanties en capital en accordant des bonus substantiels aux possesseurs de fonds euros ayant accepté d'avoir une allocation orientée principalement vers les UC. Pour NETISSIMA, le passage d'un rendement de 2.25% à 1.20% est simplement inadmissible, quand on sait que le fonds comporte une poche immobilière relativement importante (voisine de 25%), une petite poche actions et des obligations majoritairement investies dans le secteur privé donc plus rentables que les emprunts d'état récents.
Dans ces conditions, je trouve normal de faire jouer la concurrence en privilégiant les assureurs qui assurent et respectent leurs clients, du moins tant que la concurrence s'exerce et les comparaisons pouvant déjà être faites montrent que cela est encore possible.
 

jmi12

Contributeur régulier
Mais les réactions individuelles de quelques uns n'auront pas d'effet sur l'assureur, et ça peut même l'arranger de voir l'encours du fonds euro diminuer.
N'y aurait-il pas des associations d'épargnants (des vraies, pas celles crées par les assureurs) ou d'autres organismes qui pourraient amplifier l'affaire ?
Il est clair que le but de Generali est de voir les assurés fuir le fonds euros garanti.
Mais, tant que la concurrence existe et les taux déjà publiés montrent qu'elle existe encore, autant privilégier les assureurs qui assurent et ne se moquent pas de leurs clients.
Si GENERALI perdait une partie substantielle de ses détenteurs de fonds euros, cela pourrait le faire réfléchir.
 

g.b

Contributeur régulier
Si GENERALI perdait une partie substantielle de ses détenteurs de fonds euros, cela pourrait le faire réfléchir.
Je n'y crois pas un instant. D'ailleurs, l'excès de rémunération des fonds euros n'est il pas venu renforcer leurs fonds propres plutôt que les réserves, cf. le lobbying fait auprès de Bercy...
 

g.b

Contributeur régulier

Pour expliquer sans doute le casse du siècle des fonds euros faiblement rémunérés alors que investis en actions et immobilier. La bourse devait être mauvaise en 2019 tiens.
 

paal

Top contributeur
Je n'y crois pas un instant.
Croire ou ne pas croire ..... Là se trouve toute la question ....

D'ailleurs, l'excès de rémunération des fonds euros n'est il pas venu renforcer leurs fonds propres plutôt que les réserves, cf. le lobbying fait auprès de Bercy...
Il est excat qu'il y a cette disposition, mais qui n'annule pas pour autant que les assureurs aient l'obligation de restituer cet excédent aux souscripteurs (quels qu'ils soient …)

Je pense qu'actuellement, il ne faut s'attacher qu'à la rémunération distribuée, sans tenir compte de la provision détournée de son objet ….

Mais la Fontaine aura déjà écrit la fable avant que Generali ne sévisse, et je pense que vous en avez entendu parler ...

Alors je veux bien admettre que parmi la population de souscripteurs d'AV, il y ait une certaine proportion de moutons, mais dans la fable, il y a aussi la présence de loups ; et pour moi qui demeure à proximité du parc du Mercantour, nul doute que nombre d'éleveurs se plaignent de l'importance des dégâts que font les loups dans leurs troupeaux ....

Il me semble qu'il suffit d'attendre que les avoirs sous gestion de Generali baissent, ne serait que de 5 ou 8%au cours des 2 prochaines années, pour que logiquement (et même si cela conduit à une certaine élimination des fonds Euros compris dans les avoirs - puisque c'est l'essentiel de nombreux contrats souscrits), cela devrait conduire cet assureur (et ceux qui auront adopté la même logique ...) à se poser quelques questions ....

Or ce qui s'échappe sous forme de rachats annuels, ne va probablement pas revenir dans les deux années qui vont suivre, et il me semble qu'en parlant de 5 ou 8%, je reste modeste ; c'est tout du moins ma perception, fut-elle quelque peu en dehors des clous ....
 
Dernière modification:

paal

Top contributeur
Surtout que ALT2 est bloqué 3 ans sur Spirica ! là on peut même pas arbitrer ailleurs...
On peut toujours arbitrer ailleurs, mais à perte dans ce cas-là !!

Mais nous avons la Saint Valentin en perspective, et il nous reste moins d'un mois pour attendre ce que vont faire ces deux assureurs .....
 

Toward

Contributeur
Oui, ceci dit quand je regarde la composition du fonds si ça baisse, ce n'est pas normal.
66% d'immo, et seulement 13% d'obligations...

En théorie ce fond (ALT2) ne devrait pas baisser en 2019.

cbanque.PNG
 

g.b

Contributeur régulier
Ça peut baisser vu que la SC Tangram a été créée en partie par apport de SCPI de EALT. Mais on devrait rester au dessus de 2%, proche de 2.5, entre 2.45 et 2.55, je dirais.
 
Haut