Taux assurance-vie 2019

Julien954

Contributeur régulier
Ah ce n'est pas aussi catastrophique que les annonces précédentes.

Les 1,75 % sont nets ou hors fiscalité ?
 
M

Membre426

Bonjour, pour GMF Multeo 2, c'est 1,90% pour 2019 (2,1% en 2017 et 2018). Net de frais de gestion et hors prélèvements sociaux comme le veut l'usage.
 

Dwayne72

Contributeur
Et bien, j'attends de voir ce que va annoncer Generali. Ils envisagent 1% mais ca va etre dur a justifier par rapport à la concurrence.
 

Hugo_35

Membre
Concernant les fonds euros dynamiques (Suravenir Opportunités) ou à dominante immobilière (Spirica ALT2), il serait également difficile de justifier d'une baisse compte-tenu de l'année exceptionnelle en bourse et des rendements des SCPI/SCI. D'autant plus que le versement vers ces fonds requiert désormais une part significative d'UC.
 

jmi12

Contributeur régulier
D'accord avec les observations des divers intervenants. GENERALI, peut-être suivi par d'autres assureurs, risque d'avoir du mal à justifier sa position extrêmement rigide et sévère pour le client, en matière de rendement des fonds euros pour l'année 2019. Si des assureurs comme la MAAF ou GMF arrivent à accorder des taux raisonnables, on ne voit pas pourquoi GENERALI n'y parviendrait pas, si ce n'est par simple souci d'améliorer ses marges et donc de gratifier un peu plus ses actionnaires. Comme cela a été indiqué, il sera difficile d'invoquer une conjoncture boursière défavorable pour l'année écoulée et des difficultés financières en découlant.
La concurrence existe encore en matière d'assurance-vie. Aux assurés de s'en servir !
 

paal

Top contributeur
D'accord avec les observations des divers intervenants. GENERALI, peut-être suivi par d'autres assureurs, risque d'avoir du mal à justifier sa position extrêmement rigide et sévère pour le client, en matière de rendement des fonds euros pour l'année 2019. Si des assureurs comme la MAAF ou GMF arrivent à accorder des taux raisonnables, on ne voit pas pourquoi GENERALI n'y parviendrait pas, si ce n'est par simple souci d'améliorer ses marges et donc de gratifier un peu plus ses actionnaires.
Voilà qui me semble frappé au coin du bons sens !!

Comme cela a été indiqué, il sera difficile d'invoquer une conjoncture boursière défavorable pour l'année écoulée et des difficultés financières en découlant.
La concurrence existe encore en matière d'assurance-vie.
Aux assurés de s'en servir !
Gageons que sur ce champ de bataille-là, l'abolition de l'esclavage en sorte gagnante (même si une certaine parcimonie reste de mise ….. ) ;) o_O
 

wwolf1

Contributeur
L'année boursiere a été bonne et certains fonds en euros ont une partie en action significative (AFER 6,2%). Si on considère aussi la provision de participation aux benefices qui doit etre servie au maximum apres huit ans, on a peut-etre une explication aux différences de résultats, au dela de la politique commerciale. Le niveau des obligations du secteur privé, des pays hors zone euro, ... bref la gestion du portefeuille obligataire est peut-etre aussi un élément à prendre en compte.
 

john2

Contributeur régulier
J'attends pour ma part les rendements de Generali, j'ai 95k chez eux en AV, si effectivement ils ne versent que 1%, je laisse le minimun soit 100 euro et ADIEU Generali
 

NO2256

Membre
Bien vu John2 !
Perso, j'ai été contacté par mon conseiller à la Banque Postale pour faire évoluer un vieux contrat Vivaccio.
Mais depuis 1 an j'ai commencé à transférer les fonds chez d'autres assureurs plus généreux et moins gourmands en frais.
Nous allons certainement avoir des annonces de taux plus généreuses de la part de petits assureurs ou de contrats mieux gérés. J'attends avec impatience les annonces de la Mif pour leur petit contrat ou de Spirica pour leurs contrats plus agressifs.
Mais la plupart des épargnants vont subir la baisse de rendement sur des gros contrats mal gérés et chargés en frais...
@suivre
NO
 
Haut