Déjà présent à la Martinique, la Guadeloupe et la Réunion, Nickel vient d'ouvrir deux points de vente à Mayotte et couvre désormais tous les départements français.

Un « compte pour tous » : c'est la principale promesse de Nickel, le compte et la carte de paiement distribués depuis 2014 en bureaux de tabac. Une promesse d'inclusion, y compris des populations les plus maltraitées par les banques traditionnelles, qui « implique d'ouvrir des Points Nickel le plus largement possible à travers le territoire afin de pouvoir en faire bénéficier tout le monde, sans discrimination géographique », explique la filiale de BNP Paribas dans un communiqué.

Outre la métropole, Nickel était déjà présent à la Martinique, la Guadeloupe et la Réunion. Désormais, il compte aussi deux points de vente sur l'île de Mayotte, dans l'océan Indien. « Dans une région particulièrement touchée par la précarité, Nickel apparaît comme une solution viable pour favoriser l'inclusion en permettant à tout un chacun, sans condition de revenu ni de nationalité, de bénéficier d'un compte courant », explique le compte de paiement dans le communiqué annonçant ce lancement à Mayotte. En 4 mois de présence à Mayotte, Nickel y a déjà ouvert 3 000 comptes. Contrairement à ce qui se passe en métropole, Nickel ne s'y appuie pas sur le réseau des bureaux de tabac, mais sur son partenaire zeop, opérateur internet très haut débit réunionnais.

Jusqu'à 100 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Fort de ses 6 200 points de vente, Nickel se revendique comme le « 2e réseau de distribution de comptes courants » en France, derrière La Banque Postale. Selon son plan stratégique dévoilé en 2019, il ambitionne de prendre la première place d'ici à 2024, avec 10 000 points de vente. Il a passé en 2021 le cap des 2,3 millions de clients et compte atteindre les 4 millions d'ici à 2024.

Le classement des banques les moins chères