Depuis quelques semaines, les Caisses d’Epargne et les Banques Populaires distribuent, en entrée de gamme, une carte bancaire à autorisation quasi-systématique. Que signifie exactement ce « quasi » ? Nos explications.

On connaissait la carte à autorisation systématique, proposée en entrée de gamme. On connaissait aussi les cartes à débit immédiat ou différé, classiques ou premium. Voici qu’apparaît, dans les brochures tarifaires des Caisses d’Epargne et des Banques Populaires, un nouveau type de carte : la carte à autorisation quasi-systématique. Pourquoi ce « quasi » ? Tout simplement pour éviter aux clients porteurs de cette carte de se retrouver bloqués à un péage ou dans un parking payant.

Eviter certains refus de paiement

Jusqu’ici, les deux enseignes proposaient en entrée de gamme des cartes Visa Electron à contrôle de solde systématique, conçue pour demander un feu vert à chaque paiement. Concrètement, confronté à ce type de carte, le terminal de paiement électronique (TPE) du commerçant contacte la banque du client, qui s’assure que le solde du compte est suffisant pour couvrir la dépense et que les plafonds de paiement mensuels convenus à l’avance ne sont pas dépassés. À défaut, la banque refuse le paiement.

Problème : avec ce type de carte, le refus de paiement peut aussi venir de l’incapacité du TPE à contacter la banque : soit parce qu’il n’est pas connecté en permanence - c’est le cas parfois de certains automates de péages ou de parkings - ; soit parce qu’une panne de réseau l’en empêche. C’est pour éviter ce genre de mésaventure que la Caisse d’Epargne et la Banque Populaire (qui appartiennent au même groupe bancaire, BPCE), ont opté pour une carte d’entrée de gamme à autorisation quasi-systématique. Ce « quasi » signifie en effet que la carte est capable, « par exception » précise par exemple la brochure tarifaire de la Caisse d’Epargne Bretagne-Pays de Loire, d’autoriser certaines opérations « sans contrôle de solde (par exemple : péages d’autoroutes ou de certains parkings…) ».

A consulter : ouvrir un compte dans une banque en ligne pour obtenir une carte bancaire gratuite

Des limites aux opérations hors ligne

Cette possibilité, toutefois, a des limites. Interrogée sur le sujet, la Caisse d’Epargne n’a pas souhaité nous le confirmer, ni répondre à aucune de nos questions sur le sujet. S'agissant d’une carte destinée à des clients souhaitant éviter les dérapages budgétaires, sa tolérance aux opérations hors ligne, pour reprendre l’expression consacrée, se limite sans doute à quelques dizaines d’euros et une poignée d’opérations consécutives.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Quant à la carte à contrôle de solde systématique, elle apparaît toujours au catalogue de la Caisse d’Epargne et à la Banque Populaire, qui la réservent désormais à « la clientèle des majeurs protégés » et à « l’offre groupée pour les clients bénéficiaires du service bancaire de base ou de l’OCF (offre d’accompagnement de la clientèle en situation de fragilité financière) », précise la brochure tarifaire de la Caisse d’Epargne-Bretagne Pays de Loire.