Le spécialiste français de la sécurité numérique, Oberthur Technologies (OT), a annoncé mardi avoir conclu un partenariat au Mexique pour fournir aux banques locales des cartes de paiement à cryptogramme dynamique afin de lutter contre la fraude en ligne.

Cet accord signé avec Prosa, l'un des principaux acteurs de la transaction de paiement au Mexique et en Amérique latine, permettra aux banques mexicaines de remplacer le code statique à trois chiffres au verso des cartes de paiement par un code dynamique périodiquement rafraichi, explique le groupe français dans un communiqué. « Un premier déploiement avec une banque sera annoncé début 2016 », est-il précisé.

Sur ces cartes nouvelle génération, testées en France par plusieurs groupes bancaires depuis mi-2015, le code statique imprimé (CVV) est remplacé par un mini-écran sur lequel est inscrit un code qui change de façon automatique. A l'œil nu, cette innovation est quasiment indétectable.

Réduire la fraude en ligne

« En tant que première entreprise à avoir proposé ce type de technologie », OT permettra de « nous aider à réduire la fraude en ligne », s'est félicité José Molina, directeur général de Prosa, qui revendique le traitement de plus de 24 millions de transactions sans carte de paiement physique chaque année.

La fraude à la carte de paiement a été estimée à 480 millions de dollars en 2014 au Mexique par l'Agence mexicaine de protection des consommateurs, est-il souligné dans le communiqué.

Jusqu'à 130 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Numéro deux mondial des cartes de paiement à puce et des cartes SIM, Oberthur Technologies emploie plus de 6.300 salariés dans le monde. Prosa indique pour sa part réaliser plus de 3.300 milliards de transactions chaque année et travailler avec plus de 160 institutions financières et non financières au Mexique et 13 en Amérique centrale et du Sud.