Plan du site Rechercher
Fortuneo

Cartes NFC : un député veut obliger les banques à recueillir l'accord préalable des clients

Paiement sans contact
© ldprod - Fotolia.com

Dans une question écrite récemment adressée au gouvernement, le député socialiste François Loncle demande à ce que les banques recueillent « l’accord explicite » de leurs clients avant de leur fournir une carte bancaire permettant de payer sans contact.

Si elle entre petit à petit dans les mœurs - comme le montre la hausse régulière, à défaut d’être spectaculaire, des chiffres d’usage - la carte bancaire NFC autorisant le paiement sans contact continue de soulever des résistances, y compris au Parlement. Comme l’a repéré un blog du Monde, le député socialiste de l’Eure François Loncle a envoyé début décembre une question écrite au gouvernement à ce sujet. Inquiet des risques de piratage lié à la technologie NFC (lire à ce propos : Les cartes de paiement sans contact NFC sont-elles vraiment sûres ?), il demande que l’Etat impose aux banques de « solliciter, au préalable et par écrit, l'accord explicite de leurs clients avant toute délivrance de carte munie de la fonction sans contact ». Le secrétariat d’Etat à la consommation, à qui est adressée la question, n’a pas encore répondu.

Echange possible, mais a posteriori

Actuellement, toutes les banques, ou presque (1), équipent, par défaut, leurs clients de cartes bancaires NFC, à l’occasion d’une ouverture de compte ou d’un renouvellement. A la demande du gouvernement, elles se sont simplement engagées à les remplacer gratuitement par des cartes classiques si l'usager en fait la demande.

Les pouvoirs publics ne semblent pas disposés à aller plus loin que cette mesure. En réponse à une précédente question de François Loncle sur le sujet, le secrétariat d’Etat à la consommation a rappelé en novembre dernier sa confiance dans cette technologie, qui « ne semble (..) pas avoir présenté de faille exploitable pour les fraudeurs, de type écoute passive des données de carte lors d'une transaction, ou activation à distance de la carte dans des lieux publics, par exemple. » Il a également souligné que le développement du paiement sans contact, comme alternative aux espèces, faisait partie des objectifs promus par le gouvernement dans le cadre de sa « stratégie nationale des paiements » dévoilée en octobre dernier.

Lire aussi : Paiements : une « stratégie nationale » qui fait la part belle à la carte bancaire

(1) LCL et ING Direct, notamment, n’ont pas encore généralisé la distribution de cartes bancaires NFC. D’autres, comme Boursorama Banque, désactivent la fonction par défaut.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Janvier 2016

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox