Un couple de retraités français a été victime d'une arnaque par téléphone. L'escroc s'est fait passer pour un inspecteur du service des fraudes de leur banque et est parvenu à vider leur compte en banque. Le préjudice atteint 1 700 euros et la banque a refusé de les rembourser.

Victime d'une arnaque par téléphone, un couple de retraités habitant à Colmars-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence) a été contraint de reprendre une activité pour joindre les deux bouts, rapporte BFMDICI. Un escroc est parvenu à dérober l'intégralité de l'argent disponible sur leur compte bancaire.

C'est Nicole qui a reçu l'appel d'une personne se faisant passer pour un inspecteur « du service des fraudes », le 24 mai dernier. La septuagénaire lui a fait « confiance », mais elle n'aurait pas dû.

Enquête : qui se cache derrière les arnaques aux crédits sur internet ?

1 700 euros de préjudice

Pour éviter un piratage, le malfaiteur lui a conseillé de transférer l'ensemble de ses fonds, soit un peu plus de 1 700 euros, précise BFMDICI. Pour effectuer l'opération, Nicole donne alors son code confidentiel Sécuripass. L'homme lui précise que l'argent sera versé sur un autre compte portant son nom mais il va en fait se volatiliser avec les économies du couple.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

C'est en appelant sa banque quelques minutes plus tard que la retraitée s'est aperçue qu'elle avait été victime d'une arnaque. Le couple a porté plainte mais l'établissement bancaire n'a pas remboursé l'argent, le virement ayant été réalisé de « manière volontaire » par Nicole. Pour renflouer le compte, la retraitée a repris une activité. Elle travaille « l'hiver et l'été pour pouvoir joindre les deux bouts ».

Victime d'un faux conseiller de BNP Paribas, Michel Drucker se fait arnaquer de 10 000 euros