Frédéric Oudéa, directeur général de la Société Générale, a esquissé ce 20 octobre sa vision de la banque du futur. Une perspective d'autant plus intéressante que l’enseigne projette de fusionner sa banque de détail avec le réseau Crédit du Nord.

Ce mardi 20 octobre, la Société Générale organisait une conférence de presse sur le thème « Construire la banque du futur, avec nos clients ». Ainsi, pour Frédéric Oudéa, son directeur général, la technologie et l’innovation seront au cœur de la stratégie de la banque avec, au centre, les besoins des utilisateurs, dans le but notamment de leur offrir une expérience client haut de gamme et un niveau de satisfaction élevée. Et en pratique ? Questionné sur la place du conseiller bancaire par MoneyVox, le patron de la Société Générale esquisse une vision un peu plus précise de cette articulation entre le numérique et la relation des particuliers avec leur banquier.

« Le crédit et le compte bancaire peuvent se faire en digital », nous explique Frédéric Oudéa. Pour étayer sa réflexion, le patron de la Société Générale s’appuie sur sa banque en ligne Boursorama, qu'il qualifie d’« illustration parfaite ». En effet, Boursorama, dont le produit phare est son compte avec carte gratuite, s’adresse aux clients autonomes, ce qui ne l’a pas empêché de connaître une croissance record de son nombre d’utilisateurs. « Boursorama était une start-up quand nous l’avons achetée », souligne ainsi le patron de la Société Générale. Elle revendique aujourd’hui près de 2,5 millions de clients et vise les 4 à 5 millions d’utilisateurs à l’horizon 2025.

Vers une expertise payante

En revanche, s’agissant de l’épargne, l’autonomie est moins évidente, à moins d’être un fin connaisseur des placements et de la gestion financière. Et c’est là que le conseil et l'expertise sont primordiaux. « Le cœur de la relation avec son banquier est l’épargne », explique ainsi Frédéric Oudéa. Une expertise qui pourrait à terme être facturée aux clients. Si les modalités restent à préciser, « il faudra payer pour ce service », estime le patron de la Société Générale.

Crédit auto : trouvez le meilleur prêt pour votre voiture !

Cette prise de parole et, plus généralement, cette conférence sur la banque du futur intervient dans un contexte particulier pour la Société Générale. En ce moment, ce groupe bancaire planche en effet sur le rapprochement de sa banque éponyme avec sa filiale le Crédit du Nord, dont les modalités pratiques font l’objet d’une étude dont les résultats sont attendus fin novembre.

Voir notre classement des banques les moins chères