Plan du site Rechercher

Pourquoi la Société Générale ferme plus d'agences que le Crédit Mutuel

Agence Crédit Agricole des Maourines à Borderouge
Agence des Maourines à Borderouge - DR Crédit Agricole

Entre 2014 et 2018, 3% des agences bancaires françaises ont disparu, selon Sia Partners. Un rythme bien inférieur à celui de nos voisins européens, mais beaucoup plus élevé dans les banques commerciales (Société Générale, BNP Paribas, etc.) que les banques mutualistes (Crédit Mutuel, Crédit Agricole, etc.).

-21% en Allemagne, -18% en Espagne, -17% en Espagne... Comparées à leurs voisines européennes, les banques françaises ferment peu d’agences : 3% seulement entre 2014 et 2018, soit la disparition de 1 100 points de ventes, selon des chiffres publiés par Sia Partners et dévoilés ce mardi par Les Echos. Fin 2018, la France comptait ainsi 36 519 agences bancaires, contre 22 887 en Allemagne, pourtant beaucoup plus peuplée (83 millions d’habitants, contre 67 millions en France).

Comment expliquer cette résistance des réseaux dans l’Hexagone ? D’abord par la résilience de l’industrie bancaire face à la crise de 2008, explique Marin Delattre, consultant chez Sia Partners interrogé par le quotidien économique, qui a permis d’éviter un « sentiment d'urgence dans la fermeture de réseaux bancaires, malgré les baisses de fréquentation observées ». Par la crainte, ensuite, de perdre des clients, notamment dans les zones rurales où les usagers n’hésitent à privilégier l’enseigne qui maintient une agence ouverte dans leur commune.

Les banques mutualistes résistent encore

Résultat : la réduction des réseaux est beaucoup plus lente dans les banques mutualistes, à forte implantation locale, que les banques commerciales, plus centrées sur les grandes villes. Entre 2014 et 2018, les Crédits Mutuels n’ont fermé qu’1% de leurs agences, les Crédits Agricoles 2,7%. Dans le même temps, la Société Générale supprimait 12% de son réseau (réduit à 2 742 agences), BNP Paribas 11% (1 861 agences) et LCL 10,5%.

Le mouvement de fermetures, toutefois, devrait s’intensifier en France dans les années à venir, annonce Marin Delattre. Surtout, le format des agences devrait évoluer, avec notamment le développement de murs d’automates multi-services, aux dépens des guichets traditionnels tenus par des conseillers.

Partager cet article :

© MoneyVox / VM / Février 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires

Pour ajouter ou interagir avec les commentaires,
vous devez être connecté à votre compte Moneyvox.

Publié le 12 février 2020 à 13h38 - #1Romanais
  • Drôme

Tiens, il y a deux Espagne en Europe ... !
Blague à part, voilà plus de 7 ans que j'ai fait d'une banque en ligne, Fortuneo pour ne pas la nommer, ma banque principale, au détriment de La Banque Postale qui, à cette époque, a modifié ses pratiques commerciales (date carte débit différé, fin programme fidélité,...) sans aucun geste vis-à-vis d'un fidèle client.
Mon prêt immobilier étant à La Banque Postale, j'ai gardé mon CCP en banque secondaire, avec un carnet de chèques, une gestion en ligne mais sans carte bancaire. Bien m'en a pris car depuis c'est un défilé de "conseillers" bancaires tous plus incompétents les uns que les autres, avec aucune latitude commerciale. Le seul service vraiment utile à LBP est ... la machine à déposer les chèques ou la possibilité de faire des retraits d'espèces importants et en "grosses" coupures (billets de 100 €, faut pas exagérer) pour mes voyages à l'étranger ; ça les embête beaucoup et moi je rigole !
J'ai même transféré Livret A et LDDS chez Fortuneo.
Chez qui je trouve beaucoup plus facilement et rapidement réponses, conseils et services.
Et vous, honnêtement, combien de fois par an allez-vous dans votre agence bancaire ?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui2Non1
Publié le 14 février 2020 à 10h03 - #2Séquoia
  • Homme
  • 50 ans

Mobilité bancaire en cas d une fermeture d une de mes banques pour moi . Je souhaite un guichet . Et banque mutualiste moins risquée

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui1Non2
Publié le 16 février 2020 à 09h58 - #3CRMA
  • Homme
  • Tours
  • 37 ans

Fortuneo sous-traite les appels par des sous traitants (type Acticall Sitel) souvent mal formés. J’en suis d’ailleurs parti, en plus ils ne proposent pas de LEP. Le delai de reponse par mail est trop long ainsi que la dispo lors d’un appel (Monabanq par exemple fait bien mieux et ne sous-traite pas). Les depots de cheque se font en agence, impossible avec Fortuneo ou Boursorama. Donc a service meilleur et agence physique, les mutualistes ou le CA avec Apy Bank (avec conseiller unique) me paraissent bien meilleurs.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui1Non0