Plan du site Rechercher
Hello Bank!

Compte bancaire : l'ouverture par selfie, c'est pour bientôt

Reconnaissance faciale sur un mobile
© georgejmclittle - stock.adobe.com

Les pouvoirs publics envisagent d’assouplir la réglementation encadrant l’ouverture de compte bancaire à distance, en autorisant notamment le recours à la photo ou à la vidéo pour justifier son identité.

Une ouverture de compte depuis son mobile, sans paperasse et en quelques minutes : c’est un des atouts mis en avant par certaines néobanques étrangères comme N26 (Allemagne) et Revolut (Grande-Bretagne). Une simplicité permise par le recours à la photo et à la vidéo, grâce à la caméra embarquée sur le mobile, pour vérifier l’identité du nouveau client. Par contraste, les procédures mises en œuvre par les acteurs français, qui continuent à demander l’envoi de justificatifs d’identité et de domicile, paraissent lourdes et empêchent surtout l’ouverture immédiate du compte. Mais cela devrait changer.

Selon Les Echos, la direction générale du Trésor travaillerait sur une évolution de la législation bancaire, dans le cadre de la transposition en France de la cinquième directive sur la lutte antiblanchiment. Objectif : l’aligner sur certaines réglementations européennes, autorisant le recours au selfie ou à la vidéo pour ouvrir un compte bancaire à distance. Une demande des banques françaises, qui se plaignent de subir la concurrence déloyale d’acteurs étrangers autorisés à exercer en France, mais appliquant les réglementations moins strictes de leur pays d’origine.

Un groupe de travail, réunissant des représentants des banques et des régulateurs, a récemment rendu ses conclusions sur le sujet. Il recommande notamment de supprimer l’exigence de justificatif de domicile, et d’autoriser le recours à la vidéo ou au selfie dynamique, permettant au futur client de se prendre en photo avec sa pièce d’identité.

Voir aussi : Quelle est la meilleure banque en ligne en 2019 ?

Partager cet article :

© MoneyVox / VM / Décembre 2019

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox