Le groupe bancaire BPCE a vu son bénéfice net progresser de 8,9% à 623 millions d'euros, soutenu par son pôle Banque de grande clientèle, selon un communiqué publié mardi.

Le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) est ainsi ressorti en hausse de 5,75% à 6,06 milliards d'euros, conforté par une progression de 4,5% des encours de crédit de la banque de détail sur un an. Ces résultats reflètent « un très bon niveau d'activité de tous nos métiers », s'est félicité François Pérol, président du directoire du groupe BPCE lors d'une conférence téléphonique.

Par métier, les revenus du pôle banque de proximité - qui regroupe notamment l'activité des banques de détail Banque Populaire et Caisse d'Epargne - s'affichent toutefois en baisse de 0,8% à 4,1 milliards d'euros sur la période, affectés par les taux bas qui continuent de rogner sur les marges.

+25,9% pour la banque de grande clientèle

Le pôle épargne - qui comprend les activités de gestion d'actifs, la banque privée et l'assurance - a vu son chiffre d'affaires grimper de 8,1% à 891 millions d'euros, soutenu particulièrement par la gestion d'actifs en Europe et l'assurance.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

La banque de grande clientèle du groupe, qui englobe les activités de marché et d'investissement de Natixis, a vu ses revenus bondir de 25,9% entre janvier et mars à 984 millions d'euros. En termes de solvabilité, le groupe BPCE affiche un ratio de fonds propres « durs » (c'est-à-dire les apports des actionnaires et bénéfices mis en réserve rapportés aux crédits consentis) de 14,4% à fin mars, bien supérieur aux exigences réglementaires.