Plan du site Rechercher
Orange Bank

Paiement mobile : Banque Populaire-Caisse d'Epargne flirte avec Paylib

  • Par
  • ,
Paiement mobile dans un supermarché
© Artur Marciniec - Fotolia.com

BPCE devrait devenir prochainement le premier groupe bancaire français à proposer le paiement mobile à la fois aux possesseurs d’iPhone et d’Android, plus de 95% du marché à eux deux. Pour y parvenir, il a engagé des discussions avec Paylib, la solution domestique française.

Yves Tyrode, le « monsieur numérique » de BPCE, l’a promis, le 21 février dernier, à l’occasion d’un rendez-vous consacré à la transformation numérique de l’enseigne : les clients disposant d’un smartphone Android, l’OS mobile de Google, pourront prochainement l’utiliser pour payer sans contact. Cette évolution est en effet au programme de la « saison 1 » du plan de transformation de la marque, qui doit s’achever en juin prochain.

C’est un gros coup pour BPCE, qui deviendra ainsi la première banque de détail française à proposer le paiement mobile à l’ensemble de ses clients, ou presque. En effet, les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne sont déjà - et restent, huit mois après son lancement en France - les seules parmi les grandes enseignes à proposer Apple Pay, la solution de paiement mobile embarquée sur les iPhones. En y ajoutant Android (autour de 70% de part de marché), la banque couvrirait ainsi plus de 95% des possesseurs de smartphones.

Lire aussi : Apple Pay : Caisse d'Epargne, Banque Populaire et Carrefour Banque aux avant-postes

Des « discussions actives » en cours

La question se pose toutefois : pour ce lancement, BPCE va-t-elle s’appuyer, comme la plupart de ses concurrents, sur Paylib sans contact ? Cette solution, développée par le groupement français des cartes bancaires (GIE CB), est déjà disponible à la Société Générale, chez BNP Paribas et au Crédit Mutuel Arkéa, en attendant d’être lancée à très court terme à la Banque Postale et au Crédit Agricole.

Mais voilà : BPCE s’est jusqu’ici tenu à l’écart de Paylib. Le groupe est même l’un des rares dans ce cas, avec le Crédit Mutuel-CIC. Pour se lancer sous pavillon Paylib, et profiter de sa caisse de résonance, il doit donc rejoindre le consortium des banques parties prenantes. « (…) Des discussions actives en ce sens sont en cours », croit savoir le quotidien économique Les Echos, citant une source proche. Si elles aboutissaient, ce serait un « message fort en faveur de l'interbancarité et vis-à-vis d'Apple », poursuit cette même source.

Autre possibilité : que BPCE devienne, comme elle l'a été pour Apple Pay, la première banque à lancer en France Android Pay, le service de paiement mobile de Google. Ce dernier est en cours de déploiement mondial, et est déjà présent en Europe au Royaume-Uni, en Pologne, en Irlande et depuis peu en Belgique.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mars 2017

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox