Boursorama Banque, filiale de la Société Générale, comptait 756.000 clients à la fin de l’année 2015, vient-elle d’annoncer dans un communiqué. Soit plus de 150.000 nouveaux clients en un an, dont le profil est de plus en plus représentatif de la population française.

Avec ces 756.000 clients, Boursorama Banque a dépassé l'objectif (750.000 clients) qu'elle s'était fixé il y a un an. Le cap, à plus long terme, reste inchangé : atteindre les 2 millions de clients en 2020. En attendant, elle est plus que jamais n°2 de la banque 100% en ligne en France, seulement devancée par l’enseigne d’origine néerlandaise ING Direct, qui a dépassé en 2015 le cap du million de clients.

Cet écart d’environ 250.000 clients s’explique par l’antériorité d’ING Direct, présent depuis 15 ans sur le marché français contre 10 ans pour Boursorama Banque. Toutefois, la dynamique récente semble plutôt du côté de cette dernière. En 2014, la filiale de la Société Générale avait capté un peu plus de 100.000 nouveaux clients, soit un toutes les 4 minutes. En 2015, elle a encore accéléré la cadence avec un nouveau client toutes les 3 minutes, soit plus de 150.000 sur l’année.

ING Direct, de son côté, n’a pas encore communiqué ses chiffres définitifs pour 2015. En 2014, elle avait attiré 87.000 nouveaux clients, soit un peu moins que son principal concurrent. La banque orange a toutefois amélioré son offre en 2015, en y ajoutant le crédit immobilier et en supprimant la contrainte de dépôts de 750 euros par mois pour bénéficier de la carte bancaire gratuite.

Un profil plus démocratique

Autre signe apparent de démocratisation, Boursorama Banque constate que le profil de sa clientèle est « de plus en plus [représentatif] de la population française », s’éloignant progressivement du portrait-type de l'usager des banques en ligne : masculin, francilien et cadre sup’.

Parmi les 150.000 nouveaux clients captés en 2015, 45% sont des femmes, contre 42% en 2013. Paris et sa région reste le principal terrain de chasse de Boursorama Banque, mais les provinciaux sont un peu plus nombreux (62%). Enfin, les cadres ne représentent plus que 31% des conquis. Pour autant, cet élargissement n’a pas eu d’impact notable sur l’encours moyen des comptes courants, qui a progressé en 2015. Les clients Boursorama sont également de plus en plus actifs, avec une moyenne de 173 paiements par carte par an.

Crédit immobilier : découvrez les taux les plus bas pour votre projet

Autre catégorie dont le poids augmente : les seniors. Les plus de 60 ans représentent désormais 20% de la base clients de l’enseigne, contre 18% il y a un an. Soit un peu plus que les moins de 30 ans (19%).

12,50 euros de frais par client en moyenne

De manière assez opportune, alors que trois grandes enseignes traditionnelles (BNP Paribas, Société Générale et prochainement LCL) facturent désormais des frais de tenue de compte, Boursorama Banque met aussi en avant la faible facture annuelle de ses clients.

« En 2015, nos clients ont payé en moyenne 12,50 euros de frais bancaires », annonce Marie Cheval, la directrice générale de l’enseigne numérique, citée dans le communiqué. « C’est moins qu’en 2014 et nos tarifs ont encore baissé au 1er janvier 2016. » Depuis le 1er janvier, Boursorama a en effet légèrement diminué le coût des retraits et paiements en devises autres que l’euro, qui sont passées de 1,99% à 1,98% du montant payé.

Lire aussi : Boursorama veut rester la banque en ligne la moins chère !