La Banque Postale a dévoilé cette semaine « Mes Paiements », un portefeuille électronique disponible gratuitement via une application mobile (iPhone et Android) et dans les espaces clients de son site web. Elle a vocation à rassembler dans une même interface les différents services de paiement numérique proposés par la banque.

Cette nouvelle application en remplace en fait une précédente, dédiée spécifiquement à PayLib, le service de paiement en ligne adopté par la Banque Postale, comme par la majorité des grandes enseignes de détail (exception faite de BPCE et du Crédit Mutuel-CIC). Elle y gagne au passage un design un peu plus contemporain et une amélioration de l’expérience utilisateur.

Sans surprise, PayLib figure parmi les services proposés nativement par « Mes paiements ». Les clients de la Banque Postale qui ont activé le portefeuille électronique peuvent ainsi utiliser immédiatement ce service - calqué sur le leader américain PayPal - permettant de régler ses achats chez quelque 900 e-commerçants acceptant ce moyen de paiement. Son intérêt, il faut le rappeler, étant d’éviter de divulguer ses numéros de carte bancaire, remplacés par un identifiant (l’adresse mail de l’usager) et un code personnel à 5 chiffres.

Unifier l'expérience du paiement en ligne

La carte bancaire n’est toutefois pas absente de « Mes Paiements ». L’application enregistre en effet automatiquement les informations des cartes détenues à la Banque Postale par ses clients. Elle intègre également un service « 3D-Secure », du nom du dispositif d’authentification renforcée utilisé couramment pour sécuriser les paiements par carte sur internet. Ainsi, une fois ce service activé, l’utilisateur ne reçoit plus le traditionnel SMS comprenant un code à usage unique, mais une notification « push » qui l’invite à authentifier l’achat en ouvrant « Mes paiements ».

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

C’est d’ailleurs là l’objectif de cette nouvelle application : unifier pour l’usager l’expérience du paiement en ligne, quel que soit le service utilisé. Qu’il choisisse de payer par PayLib ou d’utiliser sa carte bancaire avec 3D Secure, le mode opératoire est le même pour le client. Et la Banque Postale a d’ores et déjà annoncé que d’autres services (micro-paiements entre particuliers et paiements de factures notamment) seraient prochainement ajoutés à « Mes Paiements ».