La banque Natixis a enregistré un bénéfice net en hausse de 6% au premier trimestre, à 287 millions d'euros, soutenu par une forte croissance de son activité, selon un communiqué publié mercredi. A 626 millions d'euros, le bénéfice net du groupe BPCE recule quant à lui de 15%, affecté par plusieurs éléments exceptionnels.

Ce résultat, supérieur aux attentes, inclut la contribution du groupe au Fonds de résolution unique à hauteur de 48 millions et l'impact d'une nouvelle norme comptable. Les estimations d'analystes compilées par Factset tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 268 millions d'euros.

BPCE : +16% pou rle bénéfice, hors exceptionnels

De son côté, la maison-mère de Natixis, le groupe BPCE, a publié un bénéfice net de 626 millions d'euros entre janvier et mars, en baisse de 15% en raison de plusieurs éléments exceptionnels dont la nouvelle norme comptable. Hors exceptionnels, dont la contribution du groupe au Fonds de résolution unique à hauteur de 146 millions d'euros, la banque a dégagé un bénéfice de 1 milliard d'euros (+16%). Le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) progresse de 10%, à 6,19 milliards d'euros.

Dans le réseau Banque Populaire, les revenus ont augmenté de 3,6%, à 1,66 milliard d'euros. Les encours d'épargne grimpent de 11% et les encours de crédit de 1,6%. Dans le réseau Caisse d'Epargne, le PNB progresse de 3,8%, à 1,87 milliard d'euros. Les encours d'épargne ont crû de 6,6% ce trimestre, tandis que les encours de crédit ont grimpé de 4,1%, bénéficiant notamment du dynamisme du crédit immobilier (+4,9%).

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

Chez Natixis, le produit net bancaire a bondi de 18%, à 2,18 milliards d'euros, porté notamment par la gestion d'actifs. Le pôle épargne a ainsi vu ses revenus augmenter de 27%, à 823 millions d'euros, avec une collecte nette record de 19 milliards d'euros en gestion d'actifs. Le pôle banque de grande clientèle a bénéficié de la forte dynamique des activités de marchés de capitaux, et enregistre une hausse de 10% de son activité, à 806 millions d'euros.