Plan du site Rechercher
Fortuneo

Face aux banques 100% en ligne, la Caisse d'Epargne fait la pub du mix agences et web

L'agence Caisse d'Epargne "Nouvelle Définition" dans le quartier de Monplaisir à Lyon
L'agence Caisse d'Epargne "Nouvelle Définition" à Lyon - DR

Les Caisses d’Epargne ont lancé cette semaine une nouvelle campagne publicitaire télévisée dont l’objet semble de répondre à la montée en puissance des banques en ligne. Stratégie de l’Ecureuil : miser sur la complémentarité du réseau d’agences physiques et de l’agence web « Mon banquier en ligne ».

« Choisir une banque en ligne, c’est renoncer aux conseils de quelqu’un qui vous connaît bien », lance un conseiller avenant dans le nouveau spot des Caisses d’Epargne. « Choisir de rester dans sa banque, c’est en réalité renoncer à tous les côtés pratiques d’une banque en ligne », lui répond son double numérique, qui semble faire sien le discours de certains pure-players incitant à changer d’établissement. Conclusion de ces jumeaux physique et virtuel : « L’idéal, ce serait de choisir la banque qui ne vous fait renoncer à rien. » Sous-entendu, la Caisse d’Epargne, « banque 100% humaine et 100% en ligne », permet de concilier les deux.

Ce spot télévisé, de 40 secondes, se décline aussi en une version courte, de 20 secondes, où le conseiller « physique » souligne que si un client « bloque » lors de la signature de son contrat en ligne, il pourra alors se rendre en agence pour résoudre son problème.

« Mon banquier en ligne » lancé dès 2010

Quelle nouveauté la Caisse d’Epargne tente-elle de mettre en avant dans ces spots publicitaires ? Aucune. La Caisse d’Epargne Rhônes-Alpes a lancé la première agence régionale « Mon banquier en ligne » en janvier 2010. Le déploiement de cette e-agence dans l’ensemble des régions s’est achevé à l’automne 2011.

Ces nouveaux spots s’inscrivent dans la continuité de la campagne « La banque. Nouvelle définition. » lancée en 2011. Ils reprennent d’ailleurs la même musique, We & I de Captain Kid, devenue l’identité sonore de la Caisse d’Epargne ces trois dernières années.

BPCE, un groupe sans banque en ligne

Cette campagne semble surtout répondre à la montée en puissance des banques en ligne, qui bénéficient selon plusieurs études d’un plus grand capital sympathie que les banques de détail.

Lire à ce propos : Banques : deux clients sur trois estiment que leur fidélité n'est pas récompensée.

Or BPCE (Banque Populaire-Caisse d’Epargne) est le seul grand groupe bancaire avec La Banque Postale à ne pas disposer d’une filiale ou d’une marque de banque en ligne, la Société Générale ayant Boursorama, BNP Paribas Hello bank, le Crédit Mutuel Arkéa Fortuneo, le Crédit Mutuel-CIC Monabanq, etc. Car « Mon banquier en ligne » n’est pas une banque 100% web : il s’agit d’une agence en ligne proposant les produits des Caisses d’Epargne. A l’image de ce que propose par exemple BNP Paribas avec La NET agence ou La Banque Postale avec La Banque Postale chez Soi.

Reste une différence avec les banques tout en ligne que le spot publicitaire omet d’évoquer : les frais. Les clients de « Mon banquier en ligne » se voient globalement appliquer les mêmes tarifs que les particuliers fréquentant une agence physique.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mai 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox