Dans un communiqué publié vendredi, la Banque de France réfute avoir augmenté sa production de billets cette année, contrairement à des informations parues récemment dans la presse.

« Le plan de production 2013 de ces billets, validé en 2012 par le Conseil des Gouverneurs de la zone euro, n'a pas été remis en cause depuis. Contrairement à certaines affirmations erronées, il n'y a pas eu de révision à la hausse du volume de la production de la Banque de France en 2013 », a souligné l'institution.

En 2013, elle va donc imprimer 1,628 milliard de billets, conformément aux prévisions. Des informations parues dans la presse faisaient état d'une hausse de la production de coupures, notamment de 20 et 50 euros.

Les flux de billets en baisse

La Banque de France précise qu'elle ne produit pas de billets de 50 euros, mais des billets de 5, 10 et 20 euros. « L'essentiel de la production de la Banque de France en 2013 a été axé sur la production de billets de 10 euros et de 20 euros de la nouvelle gamme Europe, coupures qui ne seront mises en circulation qu'à compter de 2014 », fait-elle valoir.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Elle relève également n'avoir constaté aucune augmentation de la demande de billets depuis le début de l'année. Les flux de billets aux guichets de la Banque de France s'inscrivent ainsi en baisse, en valeur, sur les neuf premiers mois de 2013 : -2,7% pour les sorties et -1,4% pour les entrées.