Plan du site Rechercher

Moyens de paiement : Chèque Déjeuner entre dans l'ère du numérique

QR Code Chèque Déjeuner
DR

Acteur historique du marché des titres restaurant, Chèque Déjeuner déploie à l’échelle nationale un réseau de sites internet mobiles dédiés aux restaurants affiliés et accessibles via un QR code apposé à l’entrée des points de vente. Un support qui doit permettre au groupe de lancer de nouveaux services à destination des usagers.

Le fameux carré orange, qui signale à l’entrée d’un restaurant l’acceptation des Chèques Déjeuner, est en voie de changement. En effet, le groupe spécialisé dans les titres restaurant va progressivement équiper les 60.000 restaurants traditionnels (1) affiliés à son réseau français de nouvelles « vitrophanies » (le nom officiel des autocollants apposés à l’entrée) équipées de QR codes, ces codes-barres nouvelle génération de forme carrée. C’est déjà le cas à Paris, Toulouse et depuis peu à Rennes.

En scannant ces QR codes avec leurs smartphones, à l’aide d’une application dédiée (il en existe de nombreuses, le plus souvent gratuites, sur les stores iPhone et Android), les clients des restaurants en question peuvent accéder directement à un site mobile personnalisé, car mis à jour par le restaurateur. Ils y trouveront des informations pratiques (type de cuisine, horaires, menus, etc.) et éventuellement des offres spéciales et des promotions. A terme, cette vitrine électronique et mobile pourra également s’enrichir d’autres services, comme la réservation en ligne ou le dépôt de commentaires de clients.

Pas encore de service de paiement mobile

« Ce déploiement va permettre à Chèque Déjeuner d’entrer dans l’ère du numérique » a expliqué Hubert Cornet, directeur de l’offre et des partenariats affiliés au sein du groupe, à l’occasion d’une conférence de presse organisée le 29 octobre à Rennes. L’intégration des nouvelles technologies constitue une vraie problématique pour Chèque Déjeuner. « Notre système fonctionne bien tel qu’il est » affirme Hubert Cornet. Hors de question, donc, d’innover pour innover. Il a fallu attendre la généralisation des smartphones (un Français sur deux, environ, en possède un) pour que le groupe se décide à se lancer.

Un service manque toutefois à l’appel : la dématérialisation du titre restaurant. D’autres acteurs du marché des titres restaurant travaillent sur cet axe. Mais Chèque Déjeuner reste prudent : pas question dans l’immédiat de renoncer à la version papier des chèques, qui présente toujours selon ce groupe la meilleure valeur d’usage pour les consommateurs. Un autre axe est privilégié : raccourcir le délai de remboursement pour les restaurateurs. Grâce à un système de scannage des titres depuis le point de vente et de ramassage rapide des chèques, un délai de 3 jours est désormais envisageable : bien mieux que le délai maximum de 21 jours, à compter de la remise du titre à l'émetteur par le commerçant, imposé par la loi.

(1) Hors chaînes de restauration, boulangeries, traiteurs, etc.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Octobre 2013

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox