2,8 milliards de chèques ont été émis en France en 2012 selon la Banque centrale européenne (BCE), « de loin » le plus important total d’Europe selon la Fédération bancaire française (FBF). Mais les 85,7 millions de cartes bancaires en circulation dans l’Hexagone (1) ont nettement plus de poids dans le nombre d’opérations de paiement : 47% pour la carte contre 15,5% pour le chèque.

La FBF a publié des chiffres clés sur les moyens de paiement s’appuyant notamment sur des données de la BCE datant de septembre 2013. Principal enseignement : l’année 2012 a confirmé les grandes tendances perceptibles depuis le milieu des années 2000. Les Français utilisent toujours plus leur carte bancaire (+7,1% en 2012), clairement le premier mode de transaction dans l’Hexagone puisqu’il représente 47% des paiements. A titre de comparaison, la carte pèse 42% des opérations de paiement dans l’ensemble de l’Union européenne.

Les Français, 43 chèques par an, les Belges un seul

Le chèque pâtit de la popularité grandissante de la carte bancaire. Il était pourtant encore le premier moyen de paiement en France en 2002, représentant plus de la moitié des opérations. En 1984, 70% des paiements étaient effectués par chèque. Mais le papier n’a cessé de perdre ses adeptes. En 2012, son utilisation a baissé de 5,6% selon la BCE pour s’établir à 15,5% du nombre de transactions. Les prélèvements (20%) et les virements (17%) font mieux, ce qui relègue le chèque à la quatrième place des moyens de paiements en France.

Si la baisse de popularité du chéquier est incontestable, les Français lui montrent toutefois un attachement tout particulier au regard de son utilisation en Europe. Dans l’UE, il ne représente que 4,5% des paiements en 2012. Les Belges, Allemands, Finlandais ou Autrichiens font en moyenne moins d'un chèque par an, contre 43 pour les Français. « 66% des paiements par chèque émis en Europe sont effectués en France », note la FBF.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Le virement, 87% du montant total des transactions

Au niveau du volume des montants échangés, le chèque reste le moyen de paiement n°2 en France avec 5,9% du montant total des transactions. Le n°1 ? Le virement avec 87%. En 2012, le montant moyen d’un virement s’élève à 7.786 euros, loin devant le montant d’une transaction par chèque (580 euros), prélèvement (370 euros) ou carte bancaire (50 euros).

Friand de l’utilisation de la carte bancaire pour de petits montants, les Français ont réalisé 18 milliards d’opérations de paiement en 2012, soit une augmentation de 3% par rapport à 2012. Ce qui représente 276 transactions par an par habitant, hors échange en « cash ». Un nombre largement supérieur à la moyenne européenne, de 187 opérations par habitant.

(1) Selon le rapport annuel 2012 de l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement publié en juillet 2013.