La Banque Postale a levé mercredi 1 milliard d'euros sur le marché obligataire, une opération sans lien avec l'augmentation de capital d'un même montant déjà annoncée cet été. Cette émission permettra d'accompagner le développement de la banque en matière de crédits immobiliers en France.

Cet emprunt, d'une durée de sept ans, est assorti d'un rendement de 1,962%, a précisé la Banque Postale dans un communiqué. Il s'agit de la première émission d'obligations sécurisées (« covered bonds ») réalisée par la Banque Postale à travers sa nouvelle structure de refinancement, la Banque Postale Home Loan SFH, créée en 2013.

Les obligations émises sont garanties par un portefeuille de crédits immobiliers octroyés par la banque à ses clients. La demande s'est révélée importante, puisque le livre d'ordre a atteint quelque trois milliards d'euros. « L'objectif est d'accompagner le développement commercial de la Banque Postale sur le marché des crédits immobiliers en France », a expliqué l'établissement.

Un renforcement des fonds propres

Début juillet, la banque avait annoncé un renforcement de ses fonds propres à hauteur d'un milliard d'euros au second semestre 2013 afin d'accompagner son développement commercial.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Dans ce cadre, le groupe La Poste doit apporter 200 millions d'euros en fonds propres. Est également prévue la souscription pour 800 millions d'euros de titres hybrides dits « Tier 1 », assimilables à des fonds propres.