Contre un abonnement annuel de 20 euros, tout le monde pourra avoir accès au « Compte-Nickel », un compte courant avec relevé d’identité bancaire et carte de paiement, dès novembre prochain (1). Hugues Le Bret, l’un des fondateurs du Compte Nickel et l’ancien PDG de Boursorama, nous présente dans les détails ce compte courant d’un nouveau genre. Interview.

Hugues Le Bret, pouvez-vous nous décrire en quelques mots le « Compte-Nickel » ?

« Il s'agit d'un compte à vue avec RIB [relevé d’identité bancaire, ndlr] et Mastercard qui s’ouvre simplement en cinq minutes chez son buraliste. Plus précisément, il s’agit du premier compte courant distribué hors d’une banque. »

Qui est derrière le Compte Nickel ?

« Ce compte de paiement est porté par une société qui s’appelle la Financière des paiements électroniques. Il ne s’agit pas d’une banque mais d’une société agréée comme établissement de paiement par l’Autorité de contrôle prudentiel. Il est possible d’obtenir cet agrément dans n’importe quel pays de la Communauté européenne, nous avons choisi de l’obtenir en France parce qu’ici le régulateur est beaucoup plus rigoureux. Comme nous sommes des pionniers dans le domaine, nous avons besoin de cette caution de sérieux pour nous lancer. »

En quoi est-ce différent d’être un établissement de paiement et pas une banque ?

« Avec ce statut, le Compte Nickel de nos futurs clients ne pourra pas être à découvert. Dans l’agrément d’établissement de paiement, on ne peut faire ni crédit, ni vendre de l’épargne. En revanche, nous avons l’autorisation d’émettre des moyens de paiement et de faire de la tenue de compte. Concrètement, le Compte Nickel permet à ses utilisateurs de faire des virements, de mettre en place des prélèvements, d’y domicilier ses revenus, de payer par carte dans le monde entier et de faire des retraits par carte aux distributeurs. »

De quelle manière pouvez-vous éviter les découverts de vos clients ?

« La carte bancaire que nous distribuons est une carte Mastercard à autorisation systématique et débit immédiat. Pour ce projet, nous avons également développé une informatique en temps réel. Cela signifie que pour chaque opération, à la seconde de l’opération, notre système informatique vérifie le solde du compte et n’autorise le paiement que si le montant est disponible. Si le solde est insuffisant, nous refusons le paiement ou le prélèvement, sans frais ».

L’argent déposé sur ce compte est-il garanti ?

« Tous les dépôts de nos clients, à l’instant même de l’opération, se déversent sur un compte partenaire qui est détenu par le Crédit Mutuel Arkéa. Cet argent est entièrement garanti, nous n’avons absolument pas le droit de le replacer sur les marchés. »

Le Compte Nickel a été présenté comme un compte « low-cost ». Combien coûte-t-il à vos clients ?

« L’abonnement annuel, pour l’utilisation de la carte, est de 20 euros. Les virements, paiements et prélèvements sont compris dans cet abonnement. Pour les autres opérations courantes, seul le retrait de cash est facturé parce que s’il est effectué à un distributeur automatique, nous sommes facturés par la banque. Si c’est chez le buraliste, on le fait travailler donc on le rémunère pour ce service. D’autres opérations exceptionnelles comme le dépôt d’espèces chez le buraliste - limité à 250 euros par dépôt et 750 euros par mois – et le remplacement de la carte bancaire perdue ou volée sont facturées.

Compte pour enfant/ado : notre comparatif des offres sans risque

Nos tarifs ne sont pas encore finalisés mais quoiqu’il arrive les frais liés au Compte Nickel ne dépasseront pas les 50 euros par an, abonnement compris. »

Pourquoi avoir choisi de distribuer le Compte Nickel exclusivement dans les tabacs-presse et pas sur internet ?

« On compte 25.000 buralistes en France et ce sont 13 millions de personnes qui passent chez eux tous les jours. Passer par les tabacs-presse nous permet d’avoir accès à un nombre de clients considérable très rapidement. C’est une aide énorme au succès de notre modèle. »

(1) Le Compte Nickel sera accessible dans une quarantaine de points de vente en novembre 2013. Ensuite, 50 nouveaux points de vente ouvriront chaque mois.