Engagée dans un élargissement de son catalogue de produits, Boursorama Banque, filiale de la Société Générale, vient de lancer « Avance sur Titres », une offre de crédit Lombard permettant d’obtenir une avance de trésorerie au taux de 2,25%, en contrepartie du nantissement d'actifs financiers.

Dans une interview publiée en septembre dernier, Benoît Grisoni, le directeur général de Boursorama Banque, nous rappelait que l’ambition de son entreprise était de devenir la première banque en ligne française à proposer une gamme complète de produits. Notamment dans le domaine du crédit, qui reste encore le point faible de la plupart des pure-players. Quatre mois plus tard, cette volonté se concrétise avec le lancement officiel de l’Avance sur Titres, une offre de crédit Lombard.

Le crédit Lombard est un type particulier de crédit personnel in fine (1), qui permet à des épargnants possédant une épargne financière d’obtenir une avance de trésorerie en échange du nantissement de leurs actifs, qui servent de garanties. La formule présente des avantages. Celui du taux d’abord : 2,25% (2) dans le cas de Boursorama, quel que soit le montant emprunté (avec un plafond de 150.000 euros), sur une durée de trois ans. L’Avance sur Titres permet ensuite, comme l’explique la banque dans un communiqué, de disposer de liquidités « tout en conservant [son] épargne investie », et donc de maintenir les avantages fiscaux liés, par exemple, à la durée de détention d'assurances-vie ou d'actions.

Un pied dans la banque privée

« Le crédit Lombard est en général un produit de banque privée, qui nécessite des sommes significatives », constatait également Benoît Grisoni dans l’interview déjà citée. « Si nos clients n’ont généralement pas le profil pour accéder à la banque privée, ce sont souvent des CSP+ qui peuvent être intéressés par ce type de produit, à condition que le ticket d’entrée soit réduit. »

C’est, toutes proportions gardées, le cas avec l’Avance sur Titres, accessible aux clients de la banque titulaires d’un compte-titres, d’un PEA ou d’un contrat d’assurance-vie « Boursorama Vie » et possédant des actifs valorisés à hauteur de 20.000 euros minimum. Autre innovation : la demande de prêt peut être effectuée entièrement en ligne, avec une réponse de principe immédiate. Le client peut aussi simuler sa capacité d’emprunt, choisir les comptes à nantir et effectuer, une fois le prêt contracté, des remboursements, partiel ou total, sans pénalités.

Jusqu'à 130 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

(1) Dans le cadre d’un prêt in fine, l’emprunteur ne rembourse que les intérêts durant la durée du prêt et le capital seulement à la fin.

(2) Taux en vigueur au 9 janvier 2013, susceptible d’être modifié.