La Caisse d'Epargne, membre du groupe BPCE, lancera le 13 février une nouvelle campagne publicitaire visant à rompre avec la communication des banques, mais ne renonce pas à son fameux écureuil.

Après dix ans de saga animalière, le groupe bientôt bicentenaire va se lancer dans une communication épurée.  La campagne d'affichage présentera notamment des photos en noir et blanc, avec, en imprimé, les définitions de termes illustrant la relation bancaire (client, confiance, entreprise...). La banque cherche ainsi à véhiculer une image de modernité et à souligner le fait que la Caisse d'Epargne propose une offre bancaire complète, alors qu'elle fut longtemps associée au seul Livret A.

« Une image de retard »

« On a une image en retard par rapport à la réalité », explique Olivier Klein, le directeur général Banque Commerciale et Assurances du groupe BPCE. « Les Caisses d'Epargne ont évolué lentement durant 160 ans, ont accéléré leur mutation ces 30 ou 40 dernières années et ont évolué très vite depuis une dizaine d'années ».

Malgré cette évolution, la banque ne renonce pas, en revanche, au fameux écureuil, « qui est et restera l'emblème identitaire » de l'établissement.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

A compter du 13 février, la campagne, déclinée en télévision, cinéma, affichage, presse, internet ainsi qu'en agence, reprendra le slogan : « Caisse d'Epargne. La Banque. Nouvelle définition ». « Jusqu'ici, on communiquait sur des produits. Aujourd'hui, c'est la relation avec le client qui est mise en avant et le produit derrière », résume Olivier Klein.