La banque française BNP Paribas a presque doublé son bénéfice net en 2009 à 5,832 milliards d'euros grâce à la bonne tenue de ses activités sur les marchés de capitaux, selon un communiqué publié mercredi.

Ce montant est supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient en moyenne sur un bénéfice de 5,7 milliards d'euros.

Le produit net bancaire (PNB) de la banque, soit l'équivalent du chiffre d'affaires, a augmenté de 47% à 40,191 milliards d'euros.

La division banque de financement et d'investissement, dont les revenus ont triplé en un an pour atteindre 12,2 milliards d'euros, a apporté une contribution majeure au résultat de l'exercice qui a été marqué, selon BNP Paribas, par un "retour des clients vers les marchés de capitaux" après la grave crise de confiance qui a sévi en 2008.

Pour le seul 4ème trimestre 2009, le résultat net s'est élevé à 1,365 milliard d'euros, en hausse de 4,6% par rapport au 3ème trimestre. Un an auparavant, au 4ème trimestre 2008, la banque était dans le rouge, avec une perte de 1,366 milliard d'euros.

Le conseil d'administration propose un dividende de 1,5 euro par action, soit un taux de distribution de 32,3%, avec option de paiement en actions.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Concernant 2010, le directeur général de BNP Paribas, Baudouin Prot, a indiqué que la banque, "bien positionnée dans tous ses grands métiers, continuera à consacrer l'essentiel de sa capacité bénéficiaire au renforcement de ses fonds propres au service du financement de l'économie".