Une cadre du Crédit Agricole, soupçonnée d'avoir détourné quelque 4 millions d'euros dans l'Hérault, a été placée en garde à vue mardi à Montpellier, a-t-on appris mercredi de source proche de l'enquête.

Jusqu'à 150 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Cette personne devait être présentée au parquet mercredi soir ou jeudi matin, selon cette source qui n'a pas donné de détails sur le mode opératoire.

La salariée avait été suspendue de ses fonctions par sa direction à la suite des soupçons qui pesaient sur elle.

Selon cette source, le préjudice bancaire n'est pas imputable aux clients.