La banque mobile britannique Revolut alerte sur la hausse récente des tentatives d’arnaques visant ses clients. Mode opératoire des cybercriminels : se faire passer pour un conseiller client, et prendre le contrôle à distance du téléphone ou de l’ordinateur de sa victime.

Votre téléphone sonne. Au bout du fil, votre interlocuteur se présente comme un employé du service clients de votre banque. Il vous annonce qu’une brèche menace la sécurité de votre compte, et vous demande de lui accorder un accès à votre téléphone à distance pour régler le problème, en téléchargeant une application dédiée : TeamViewer, AnyDesk, GotToAssist ou encore LogMeIn. Il s’agit en fait d’un cybercriminel qui, une fois qu’il a pris le contrôle de votre téléphone (ou de votre ordinateur), va pouvoir, notamment, accéder à votre application bancaire et vider vos comptes.

Ce scénario, effrayant, c’est celui décrit par Revolut dans un récent article publié sur son blog (en anglais). La banque mobile britannique a noté en effet une hausse récente des tentatives d’arnaques de ce type, et met en garde. « La fraude est un problème auquel l'ensemble du secteur des services financiers est confronté. En particulier pendant la pandémie de Covid-19, nous avons également constaté une augmentation des tentatives de fraudes au nom de Revolut », confirme la communication de la néobanque en France. Elle rassure néanmoins : « Nos systèmes anti-fraude sophistiqués et complets ont fait leurs preuves en matière de prévention et de signalement des transactions frauduleuses. »

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

La banque mobile en profite pour rappeler que ses conseillers contactent rarement les clients par téléphone, utilisant plutôt la messagerie intégrée à l’application. « Si une personne prétendant être de Revolut les contacte par téléphone, ils doivent leur demander d'envoyer un message dans l'application pour confirmer qu'il s'agit bien d'un agent du support client », conseille la communication de la néobanque. Autre rappel : « Revolut ne demande jamais à ses clients de partager leurs identifiants, leur mot de passe unique ou de leur demander d'installer quoi que ce soit sur leur téléphone. »

A consulter : les meilleures offres des banques en ligne