Nickel offre notamment trois retraits gratuits par mois chez les buralistes et points Nickel et sécurise son SAV.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Fin 2020, le compte Nickel se félicitait d'avoir atteint la barre des 5 900 points de vente chez son réseau de buralistes partenaires. En 2021, voilà venu le temps des nouveautés pour le « compte sans banque » qui s'adresse principalement aux personnes ayant des revenus limités : dès ce mardi 12 janvier Nickel offre trois retraits gratuits par mois chez les buralistes et points Nickel. Les suivants coûtent 50 centimes par retrait. Jusqu'ici, ils étaient facturés 0,50 euros dès le premier retrait.

En revanche, les retraits en DAB classique passent de 1 euro à 1,50 euro par retrait. Une hausse qui s'explique par l'augmentation des commissions interbancaires que les banques et établissements de paiement se facturent afin de rémunérer les établissements propriétaires des distributeurs. Nickel expliquait récemment que ce « changement s’impose à toutes les cartes Mastercard. Nous avons modifié nos tarifs pour que vous soyez le moins impacté possible ».

Autre innovation, le service client de Nickel qui opère sur les réseaux sociaux comme Twitter demande désormais un numéro de téléphone ou une adresse mail active, en plus de votre nom, prénom et date de naissance, pour authentifier l'interlocuteur.

Nickel est un compte de paiement qui coûte 20 euros par an qui comprend une carte Mastercard à autorisation systématique, qui permet d'effectuer des paiements, avec ou sans contact, chez la plupart des commerçants, dans la limite du solde disponible sur le compte. En revanche, l'offre n'intègre pas de chéquier. À la fin septembre, Nickel annonce avoir ouvert plus de 1,7 million de comptes en France.