Depuis peu, les 2,5 millions de clients de Boursorama peuvent transférer de l’argent, instantanément et gratuitement, à partir d’un simple SMS. Un service prometteur, mais pas totalement abouti.

Si vous faites partie des 2,5 millions de clients de Boursorama Banque, vous avez peut-être vu passer l’info, en consultant la liste des nouveautés de votre application mobile. La banque en ligne vous propose en effet une nouvelle fonctionnalité, le virement SMS. Soit la possibilité de transférer instantanément de l’argent à un tiers en le désignant, non pas par son numéro de compte, mais par son numéro de téléphone. Une nouveauté qui s’appuie sur les atouts du virement SEPA instantané, dont Boursorama a récemment étendu l’usage.

Le numéro de mobile remplace l’IBAN

Devenu instantané, le virement s’ouvre en effet à de nouveaux usages,. Il devient en particulier une vraie alternative aux espèces et aux chèques pour les petits paiements en famille ou entre proches. À un frein près : les 27 chiffres du code IBAN du compte du destinataire, qu’il faut récupérer et renseigner avant le premier virement.

Le virement par SMS permet de lever ce frein. Plus de besoin de connaître l’IBAN du bénéficiaire pour lui virer de l’argent : il suffit d’ utiliser son numéro de mobile. Si vous émettez le virement depuis votre smartphone, Boursorama va même le chercher pour vous, et avec votre autorisation, dans votre carnet d’adresses. Résultat : l’opération, qui plus est gratuite, ne prend que quelques secondes.

Ouvrez un compte chez Boursorama et recevez un prime de 80 euros

Des limites qui persistent

Prometteuse, l’expérience du virement SMS n’est toutefois pas encore totalement aboutie. Le service, d’abord, est pour l’instant limité en nombre et en montant : 3 virements au plus par jour, chacun d’un montant maximum de 50 euros.

Prêt travaux : les crédits les moins chers pour votre maison

Ensuite, il ne fait que reporter sur un autre la corvée de l’IBAN. À moins qu’il ne soit lui aussi client de Boursorama, c’est en effet au destinataire de l’argent de renseigner son numéro de compte, à partir d’un lien reçu dans le SMS l'avertissant de l'opération. Ce à chaque nouveau virement : Boursorama nous a en effet confirmé que « l’IBAN du destinataire [n’était] pas enregistré dans les bénéficiaires de l’émetteur ».

Bientôt compatible avec Paylib entre amis ?

Cette seconde limite est le résultat d’un choix de Boursorama : pour son virement SMS, elle ne s’est pas appuyée sur une solution interbancaire, mais a développé, en interne, sa propre technologie. Pourtant, cette solution interbancaire existe. Elle s’appelle « Paylib entre amis » et fonctionne déjà au Crédit Agricole, à La Banque Postale, au Crédit Mutuel, chez BNP Paribas ou encore à la Société Générale. Boursorama pourrait toutefois changer son fusil : elle n’exclut pas en effet la possibilité de « rejoindre [Paylib] plus tard, en complément du dispositif ».