Les mesures concernant la transparence et la lisibilité des frais bancaires, annoncées mardi par Christine Lagarde, ministre de l'Economie, ont été qualifiées de "majeures" par la Fédération bancaire française (FBF)

Dans un communiqué, la FBF souligne que ces mesures vont « faciliter la compréhension, et la lisibilité de l'information tarifaire ».

Les banques se sont engagées à « détailler davantage le contenu des forfaits dans les plaquettes tarifaires, et lors de la souscription ». En outre, l'offre de forfaits des banques va « évoluer dans le sens d'une plus grande personnalisation », « en fonction des besoins des clients ».

Par ailleurs, les banques, ajoute la FBF, « renforceront notamment le dialogue avec leurs clients, afin d'adapter, le cas échéant, le montant des autorisations de découvert ». Les clients les plus fragiles « bénéficieront d'un nombre minimum d'alertes sur le niveau de leur solde ».

Enfin, la FBF indique que les prix des services bancaires en France sont inférieurs à la moyenne européenne, si on y inclut le crédit et l'épargne.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Selon une étude de l'INSEE, citée par la FBF, les services financiers ont représenté 0,57% du budget des ménages en 2009.